Des journées longues et un quotidien « assez pénible ». Un mois après avoir été écarté de son poste de sélectionneur du XV de France, Guy Novès est encore marqué parce qu’il décrit comme « une agression qui est arrivée dans mon dos ». Dans un entretien accordé au Parisien-Aujourd’hui-en-France, le technicien de 63 ans, engagé dans une procédure judiciaire contre la Fédération, regrette les conditions dans lesquelles il a oeuvré à la tête des Bleus. Et s’en prend directement à Serge Simon, le vice-président de la FFR.

« Les joueurs n’ont plus su qui écouter »

« Il y a eu de l’ingérence dans mon travail qui n’a pas facilité ma tâche. Les interventions de Serge Simon (vice-président de la FFR, ndlr) pendant cette période-là ont altéré l’efficacité de mon discours. Comme quand il a souhaité parler aux joueurs après un match en Afrique du Sud, ou lorsqu’il a autorisé deux joueurs du Stade Français à quitter le groupe alors que j’avais dit le contraire… Ce sont des moments que je n’avais jamais connu dans ma carrière d’entraîneur. Cela a sapé mon autorité. Les joueurs n’ont plus su qui écouter, quel chemin suivre. »

XV de France: qu’est ce qui a changé avec Jacques Brunel?

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/xv-de-france-serge-simon-a-sape-mon-autorite-se-plaint-noves-1362453.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password