Qui sera le sélectionneur du XV de France le 3 févier contre l’Irlande? Guy Novès? Ou un technicien à la tête d’un nouveau staff? Le président de la Fédération Française Bernard Laporte n’a toujours pas tranché. La tendance ce mercredi, c’est qu’il faudra patienter encore quelques heures, voire quelques jours pour être enfin fixé. Ce sera en tout cas plié d’ici ce week-end, même si une première tendance pourrait se dessiner dès jeudi. Guy Novès et son staff, composé de Yannick Bru et Jeff Dubois, sans nouvelle de leurs dirigeants ces derniers jours, sont toujours dans l’expectative. Et en coulisses, certains réclament du changement. « Cela ne peut plus durer comme ça, il faut que ça bouge », nous disait cette semaine des proches de la FFR.

>> XV de France: Novès et son staff toujours au travail

Toutes les possibilités étudiées

La FFR plancherait sur toutes les possibilités, étudiant différentes hypothèses mais aussi les contrats des hommes en place et de ceux qui pourraient les rejoindre. Le temps presse cependant. Car dans trois semaines, le staff annoncera le groupe retenu pour préparer le Tournoi avant un rassemblement programmé le 21 janvier à Marcoussis. Technicien français le plus titré (dix titres de champion de France et quatre Coupes d’Europe), Guy Novès pourrait faire les frais des mauvais résultats de la tournée de novembre, avec trois défaites (deux officielles contre la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud, ainsi qu’un revers contre les Blacks bis) et un match complètement nul contre le Japon. Le tout après une virée ratée en Afrique du Sud en juin dernier.

Depuis sa prise de fonction après la Coupe du monde 2015, Guy Novès présente un bilan comptable catastrophique: trois victoires seulement en onze matchs en cette année 2017, et au total sept succès en 21 rencontres en deux ans. Mais changer de staff suffira-t-il à relancer les Bleus? Les effets escomptés sont bien sûr loin d’être garantis. Les conclusions du rapport de Serge Simon, bras droit de Laporte qui a réalisé une trentaine d’entretiens, vont-elles changer la donne à moins de deux ans de la Coupe du monde?

>> Novès: « Je n’ai jamais pensé à démissionner »

Avantage Brunel?

En cas de remplacement, un nom tient clairement la corde : celui de Jacques Brunel. Le manager de l’Union Bordeaux-Bègles, 63 ans comme Novès, a l’avantage de bien connaitre Bernard Laporte pour avoir travaillé en équipe de France. Le Gersois était alors l’entraîneur des avants. Depuis, Brunel a notamment remporté un titre avec Perpignan tout en prenant ensuite les rênes de l’Italie. En cas de départ forcé de Novès, il pourrait ainsi s’engager jusqu’en 2019. Mais avec qui? Là aussi, les pistes sont incertaines. Le nom de Xavier Garbajosa circule depuis quelques jours. Simple rumeur ou vraie possibilité? L’ancien ailier international aux 32 sections est l’adjoint de Patrice Collazo à La Rochelle. Mais selon nos informations, il n’aurait pas été contacté par la FFR, pas plus que La Rochelle. Les réponses ne devraient cependant plus tarder…

Vidéo – Novès: « Je n’ai jamais pensé à démissionner »

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/xv-de-france-laporte-va-trancher-brunel-favori-en-cas-de-remplacement-de-noves-1332095.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password