Le point de bonus défensif ramené par les Cistes de la RDS Arena ne doit pas faire oublier l’énorme frustration qui ressort de leur prestation. On a senti du potentiel dans le jeu de ce MHR coupable de beaucoup trop d’erreurs à la fois défensives et offensives pour espérer mieux face à une formation irlandaise qui a joué à l’expérience et s’est montrée cruellement réaliste. Des en-avants en situation d’attaque ou des erreurs de placements lors des phases défensives ont eu raison de l’ambition d’un Montpellier brouillon et logiquement défait par son rival (24-17).

La parfaite illustration de cette déception est l’action de la 76ème minute. Alors que son équipe est à 15 contre 14 et qu’elle fait le choix de la mêlée suite à une pénalité, Timoci Nagusa se montre individualiste pour tenter de conclure un surnombre au large suite à un renversement et après un bon travail de fixation de la défense de François Steyn. Joffrey Michel se trouve pourtant seul sur sa gauche mais ne peut que lever les yeux au ciel suite à cette mauvaise décision qui coute peut-être le résultat nul à son équipe. Ou même mieux ?

Thomas Darmon n’a pas pesé, le Leinster plus expérimenté

Titularisé après le forfait cette semaine d’Aaron Cruden, le jeune Thomas Darmon a vécu un match compliqué. L’ouvreur ne s’est pas dérobé mais il a été clairement ciblé par les Leinstermen et souffre de la comparaison avec Benoit Paillaugue dont l’entrée a clairement changé le jeu de Montpellier. Elle coïncide d’ailleurs avec le réveil héraultais. Il lui aura fallu 5 minutes pour donner plus de rythme et permettre à Nemani Nadolo d’inscrire un doublé sur une conclusion en force (62e), comme il avait su le faire en première période (38e).

Les Irlandais ont fait preuve d’une meilleure gestion du vent dans le premier acte et surtout de leurs temps forts pour filer à quatre reprises à l’essai… sur leur première offensive grâce à Joey Carbery (18e), en puissance avec Josh van der Flier (26e), suite à une erreur de Mogg et Tomane pour la conclusion de Robbie Henshaw (44e) et tout en vitesse sur une situation en première main avec Barry Daly (67e). Le Leinster livre une prestation solide qui le place clairement comme un prétendant sérieux à la victoire finale dans cette Champions Cup.

La déception des Montpelliérains, défaits par le Leinster (24-17), lors de la première journée de Champions Cup - 14 octobre 2017

La déception des Montpelliérains, défaits par le Leinster (24-17), lors de la première journée de Champions Cup – 14 octobre 2017Getty Images

http://www.rugbyrama.fr/rugby/champions-cup/2017-2018/montpellier-s-incline-face-au-leinster-24-17_sto6366559/story.shtml

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password