L’enquête est bien ouverte dans le cadre de « l’affaire Laporte ». Des perquisitions ont eu lieu ce mardi matin au siège de la FFR à Marcoussis, ainsi que chez Bernard Laporte et Mohed Altrad. Rien d’étonnant pour Jean-Pierre Versini-Campinchi, l’avocat du président de la Fédération française de rugby, suite à l’ouverture de l’enquête par le Parquet national financier.

« La police s’est mise en branle »

« En matière d’enquête financière, les perquisitions interviennent toujours, explique Me Versini-Campinchi. C’est le passage obligé de toute enquête de police en cette matière. C’est suivi ensuite par des interrogations des personnes et des témoins. Donc les perquisitions en elles-mêmes n’ont aucune autre signification que de dire que la police s’est mise en branle après deux mois, ce qui est normal car elle a autre chose à faire, et qu’elle a commencé son enquête. On ne peut absolument rien en déduire, et surtout pas une responsabilité pénale de quiconque. »

A lire aussi >> FFR: Perquisition à Marcoussis, chez Laporte et Altrad

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/on-ne-peut-rien-deduire-des-perquisitions-assure-l-avocat-de-bernard-laporte-1356353.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password