Alizé Cornet n’en pouvait plus. Accablée par la chaleur, la Française a fait appel au médecin en début de deuxième set, ce vendredi lors de son 3e tour perdu face à la Belge Elise Bertens (7-5, 6-4). Poche de glace sur elle, elle a frôlé le malaise en raison d’une chaleur supérieure à 40 degrés sur les courts de Melbourne… avec plus de 60 degrés en température ressentie! Après cette rencontre, Cornet, qui a eu « un coup de chaud typique », a déploré les conditions de jeu imposées par les organisateurs.

A lire aussi >> Open d’Australie: Cornet victime de Mertens… et de la chaleur

« Personne n’a envie de vivre ce qu’on a vécu sur les courts ces deux derniers jours. On a envie que la règle change. Je comprends qu’ils aient envie de lancer les matches quoi qu’il arrive. C’est du business. Faut que ça roule et faut que ça tourne. Mais à un moment donné, on n’est pas des robots, on n’est pas des pions qu’on met sur le court. On pousse nos limites super loin. Parfois le corps ne peut pas absorber toute cette chaleur. Au retour de service, quand je baissais la tête, j’avais l’impression d’être dans un four. Pour la santé, c’est limite. »

« Il faudrait peut-être une coalition de joueurs et qu’on dise qu’on boycotte »

« Je suis d’accord (avec Julien Benneteau, ndlr), ils nous envoient un peu à l’abattoir. J’ai l’impression qu’ils attendent qu’il y ait un drame pour changer (la règle), un drame qui peut survenir à n’importe quel moment dans ces conditions. Il faudrait peut-être une coalition de joueurs et qu’on dise qu’on boycotte, qu’on n’y va pas. Notre santé n’est pas prise en compte. »

A lire aussi >> VIDEO. Julien Benneteau a battu Goffin dans « l’abattoir »

http://rmcsport.bfmtv.com/tennis/ils-attendent-qu-il-y-ait-un-drame-le-gros-coup-de-gueule-de-cornet-sur-les-conditions-de-jeu-a-l-open-d-australie-1353413.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password