Ce « milkgate », comme il est appelé outre-manche, secoue l’Angleterre depuis trois jours. Quelques minutes après le derby entre Manchester United et Manchester City (remporté 2-1 par les Citizens), une grosse altercation entre différents joueurs des deux équipes a éclaté. Mikel Arteta, l’adjoint de Pep Guardiola, a été blessé légèrement, à l’arcade soucilière. L’origine de ce pugilat? Un vif échange entre José Mourinho et certains joueurs de City, à qui il reprochait de célébrer trop fort leur victoire. En guise de réponse, ces derniers auraient jeté des bouteilles d’eau et de lait sur le coach portugais.

A lire aussi >> Les nouveaux détails aberrants de la bagarre United-City à Manchester

Chez les sumos « le vainqueur ne montre pas sa joie par respect pour son adversaire »

Invité à commenter ces incidents en conférence de presse, Arsène Wenger, l’entraîneur d’Arsenal, a joué les médiateurs: « C’est parfois difficile à accepter quand vous perdez un match, de voir l’adversaire célébrer pleinement. Ça peut être perçu comme une offense » a-t-il déclaré avant de citer en exemple, une culture que ce dernier connaît bien, puisqu’il a entraîné pendant deux ans le Nagoya Grampus (1994-1996), au Japon: « C’est pourquoi, quand j’étais au Japon, j’admirais les sumos. Avec les sumos, vous ne pouvez jamais savoir qui a gagné. Le vainqueur ne montre pas sa joie par respect pour son adversaire. Ça montre à quel point cette culture est basée sur le respect de l’autre. Peut-on la copier? Je ne pense pas que ça fasse partie de notre culture ». A méditer.

http://rmcsport.bfmtv.com/football/video-bagarre-de-manchester-wenger-conseille-de-s-inspirer-des-sumos-1326134.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password