Un peu moins de six mois après le rachat du club parisien par l’Allemand Hans-Peter Wild, le Stade Français a-t-il digéré ce changement d’envergure et remis la marche avant? En tout cas, après quatre premières journées de Top 14 difficiles (défaites contre Lyon à domicile puis à Bordeaux-Bègles et Toulouse, une victoire face à La Rochelle), les joueurs de Greg Cooper accumulent enfin les points et les satisfactions.

Trois résultats positifs et le scalp du leader

Il y a deux semaines, le Stade Français avait concédé une deuxième défaite à domicile cette saison. Mais face à Toulon, les Parisiens n’avaient cédé qu’en toute fin de match sur un essai de Facundo Isa à la 78e et montré déjà de sérieux progrès. Huit jours plus tard, le petit mieux entrevu contre le RCT s’est transformé en premier succès à l’extérieur (25-23 à Pau). Ce samedi, nouvelle confirmation de la santé retrouvée du club quatorze fois champion de France, avec une victoire de prestige face au leader montpelliérain.

Charvet: « Une dynamique de confiance »

« Le vrai déclic est celui qui a eu lieu à Pau, même dans la douleur. Ils sont allés la chercher cette victoire. Ils sont sur une dynamique de confiance. Ils démarrent leur saison aujourd’hui. » Pour corroborer les propos de Denis Charvet sur RMC, le Stade Français a donc réussi son entame de saison en prenant le meilleur sur les hommes de Vern Cotter. Des Montpelliérains qui encaissent, eux, une deuxième défaite en trois matchs après la volée d’il y a quinze jours à Bordeaux-Bègles (47-17).

Malgré un carton jaune infligé à Macalou (38e), les Stadistes ont fait la différence en première mi-temps grâce à deux essais de Waisea (10e et 25e). Les Héraultais sont bien revenus avec deux essais de B.du Plessis et Nadolo (39e et 43e) mais la formation parisienne a repris le large grâce à Ensor (63e) avant de résister en fin de match.

En coulisses aussi, les voyants sont au vert

Cette belle passe sportive trouve son prolongement dans les vestiaires et les bureaux du Stade Français, revenu provisoirement à hauteur du champion de France clermontois (qui se déplace dimanche à Toulouse). Ainsi, courtisés par des grosses écuries de Top 14 et des formations anglaises, trois éléments-clés du collectif parisien (Danty, Plisson et Gabrillagues) viennent de prolonger leur contrat. Flanquart, Bonfils et Macalou devraient en faire de même très vite, preuve que le projet de Wild séduit et apparait crédible.

A voir aussi >> le Stade Français prolonge Jules Plisson et deux autres cadres

Déjà très actif sur le marché des transferts en vue de la saison prochaine, le Stade Français s’apprête même à annoncer les arrivées d’autres joueurs d’importance (un centre, un deuxième ligne et un pilier selon nos informations). L’ambition est de retour dans la capitale, la victoire contre Montpellier et les résultats actuels ne font que le confirmer.

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/top14-la-saison-du-stade-francais-est-enfin-lancee-1272660.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password