Le Stade Français a mis fin à une série de quatre défaites toutes compétitions confondues en dominant dimanche le promu Oyonnax (39-35), qui reste enfoncé à la dernière place, lors de la 10e journée du Top 14. Les Parisiens, qui ont profité des nombreuses pertes de balle de l’USO pour aller aplatir en contre-attaques, se donnent de l’air en cumulant désormais dix points d’avance sur les Oyomen, bloqués à la 14e place après une 7e défaite d’affilée en championnat.

Ensor, un début de match canon

Mais à une modeste 11e place (18 points), les Stadistes comptent encore cinq longueurs de retard sur le top 10, et leur prestation du jour ne pourra les rassurer que provisoirement, car les imprécisions n’ont pas été toutes gommées.

Transpercés dès les premières incursions auvergnates, les Parisiens ont eu le mérite de bien gérer les « turnovers » grâce à la vitesse de l’arrière néo-zélandais Tony Ensor, auteur d’un doublé dans le premier quart d’heure, pour se mettre à l’abri avant la mi-temps.

Oyonnax arrache le bonus défensif

En difficulté dans la construction, et surtout défensivement, les Stadistes ont même douté en fin de rencontre, la faute à de valeureux Oyomen qui ont compensé leurs largesses techniques par une grosse intensité pour arracher le bonus défensif grâce à trois essais dans les vingt dernières minutes.

Le Stade Français pourra tout de même se satisfaire du retour de son talonneur Laurent Sempéré, entré en jeu après plusieurs mois d’absence. Mais il a perdu l’ailier Djibril Camara, contraint à sortir après un choc en début de match.

A lire aussi>>  Top 14: Montpellier prend la tête, Bordeaux-Bègles se fait peur    

VIDEO – Cotter : « On a construit la victoire dans la difficulté »

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/top-14-le-stade-francais-se-donne-un-peu-d-air-contre-oyonnax-dans-un-match-fou-1307514.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password