Le Racing 92 s’impose à Castres

Le Racing a réussi la performance de l’emporter à Castres (18-13) au terme d’un match heurté et rarement emballant. La première période, notamment, a été émaillée de nombreuses approximations techniques, la faute à des conditions de jeu désastreuses. Les joueurs du Racing 92 se sont appuyés sur une grosse défense, la meilleure du championnat, une conquête efficace et l’efficacité de Teddy Iribaren au pied pour s’imposer. Et creuser l’écart sur les Tarnais au classement. Juan Imhoff a profité de l’occasion pour inscrire un doublé. L’ailier argentin a d’abord fait admirer sa pointe de vitesse. Il a ensuite été opportuniste derrière un groupé pénétrant performant. La marque de fabrique de ce Racing 92, qui signe une troisième victoire consécutive, toutes compétitions confondues, loin de ses bases. Castres restait sur huit succès de rang à domicile.

La Rochelle poussif, le LOU atomise Agen

La Rochelle occupe la place de leader. Décevants lors de la dernière journée à Oyonnax (38-38), les hommes de Patrice Collazo ont largement peiné à se défaire de Brive (33-24). Menés à la mi-temps, les Corréziens ont longtemps résisté aux assauts des locaux, avant de craquer après l’expulsion de Tadjer. Les Maritimes ont péché par maladresse dans le dernier geste et échoué à empocher le bonus offensif.

>> Christophe Urios: « Si j’ai envie de dire merde, je dis merde »

Dix essais inscrits, 71 points marqués, les Lyonnais ont étouffé Agen (71-17) dans le sillage d’un Lionel Beauxis précis et inspiré (un essai et 7/7 au pied). A l’image de l’international français, c’est la charnière du LOU dans son ensemble qui a brillé. Baptiste Couilloud, le demi de mêlée, a inscrit un joli triplé. Dominé dans tous les compartiments du jeu, Agen a relevé la tête en seconde période. Insuffisant toutefois pour enrayer la belle mécanique adverse.

Toulouse arrache le bonus à la sirène

Toulouse a quitté la scène européenne la semaine dernière et peut désormais se concentrer à plein temps sur le championnat de France. Dominateurs en première période, les Stadistes ont mis du temps à concrétiser leur domination au tableau d’affichage. Oyonnax a repris des couleurs au retour des vestiaires et une exclusion définitive de chaque côté a animé une fin de partie à l’avantage des Toulousains. Ghiraldini a aplati derrière un groupé pénétrant pour offrir le bonus offensif à son équipe après la sirène. Victoire 37-15 du Stade Toulousain, qui gagne une place et se positionne devant Lyon.

>> Stade Toulousain: Fickou, c’est chaud avec le Racing

Malgré un carton rouge, Toulon maîtrise l’UBB

Dépassés dans le défi physique, les Bordelais ont plié contre le RCT. Auteurs de six essais, les Toulonnais ont dominé cette partie (36-12) et avaient déjà assuré le bonus offensif à la pause. Le carton rouge de Josua Tuisova, pour une manchette dans le visage de Connor, n’a absolument pas fragilisé la maîtrise du RCT, toujours dans l’avancée malgré l’infériorité numérique. Menés 26-0 avant l’expulsion de Tuisova, les Bordelais ont un peu relevé ma tête. Symbole de leur fébrilité, ils ont commis un cinquième en-avant sur leur ultime munition, alors que Toulon évoluait à 13 contre 15. Le RCT assure l’essentiel avec un succès bonifié à domicile

VIDEO. Christophe Urios: « Le rugby, c’est ma vie »

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/top-14-malgre-un-carton-rouge-toulon-maitrise-l-ubb-1359829.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password