L’altercation ne restera pas sans conséquences. Le 25 novembre, lors du match de Top 14 entre Castres et Toulon (20-19), les entraîneurs des deux clubs ont échangé des insultes et en sont presque venus aux mains. D’un côté le Toulonnais Fabien Galthié, de l’autre les Castrais Christophe Urios et Frédéric Charrier. Pas de jaloux, ils ont tous été sanctionnés de la même manière par la commission de discipline de la Ligue nationale de rugby.

A lire aussi >> Castres-Toulon: ça chauffe entre les staffs, Galthié et Boudjellal partent avant la fin

Les trois hommes ont écopé de quatre semaines d’interdiction de banc de touche, pour « propos et comportement susceptibles de nuire au bon déroulement des compétitions ». Leur retour au bord des terrains s’effectuera donc à partir du 1er janvier. Le RCT a par ailleurs écopé d’une amende de 15 000 euros, soit 5 000 euros de plus que le CO.

Toulon va faire appel 

Les 5000 euros de plus pour Toulon sont dus à la « présence sur le banc de touche et à sa proximité immédiate de personnes non autorisées ». Cela concerne Fabien Galthié, qui est d’habitude en tribunes, et qui n’avait pas de brassard à ce moment-là parce qu’il n’était pas inscrit sur la feuille de match (il devait partir en milieu de seconde période en moto-taxi pour rallier Paris et commenter France-Japon le soir-même). Même chose pour Marc Dal Maso, qui a passé 30 minutes sur le banc en première période alors qu’il n’était pas inscrit sur la feuille de match. Mourad Boudjellal a d’ores et déjà annoncé qu’il allait faire appel.

A lire aussi >> Urios sur sa gifle à Galthié: « Ce n’était pas bien, mais c’était quand même bon pour moi »

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/top-14-apres-leur-altercation-galthie-urios-et-charrier-prennent-quatre-semaines-1321684.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password