Petite révolution pour Teddy Riner. Si le judoka français de 28 ans n’a pas changé ses habitudes en remportant un neuvième titre chez les lourds lors des Mondiaux samedi, il va changer de club. Après des années à Levallois, le double champion olympique a rejoint la section judo du PSG. Celui qui a été contacté par le président Nasser Al-Khelaïfi est revenu sur son choix mais aussi son avenir dans Team Duga sur RMC mercredi soir.

A lire aussi >> Teddy Riner: « Je suis au-dessus de Neymar, je suis à 222,5 M€ ! »

>> Les podcasts de Team Duga

Sur la section judo du PSG

« Quand j’étais petit, je voyais tous les champions de la section judo du PSG, les David Douillet, Djamel Bouras, Frédéric Demontfaucon… Et quand ça s’est arrêté, j’ai eu le cœur brisé. Imaginer les petits jeunes et les athlètes avec leurs kimonos PSG, c’est énorme. Je suis super content, et ça donne aussi un nouvel élan à la fédération. […] Le budget de la section judo du PSG sera entre deux et trois millions d’euros. C’est énorme pour le judo, le triple du budget de Levallois ».

Son futur avec le PSG

« Je vais souvent partir m’entraîner à l’étranger. Le constat est simple: en France, il n’y a plus assez d’adversaires pour me permettre de m’entraîner. Sur le tapis, j’ai deux ou trois lourds à l’entraînement alors que mes adversaires peuvent avoir jusqu’à 20 lourds sous la main. Je ne dispose pas de cette diversité technique et c’est ce qui peut me faire rater la médaille d’or aux prochains Jeux olympiques ».

Sur Paris 2024

« Je me vois aux JO de Paris en 2024 même si j’aurais 35 ans. Il va falloir bien gérer les compétitions, les phases d’entraînement et surtout le repos. Pendant toutes ces années, je fonçais et je n’écoutais pas mon corps mais aujourd’hui, ce n’est plus possible. Il faut que j’écoute mon corps, que je répare les bobos désormais ».

« Je ferai les Jeux même si je suis moins dominateur. Le public pousse les athlètes et avec des Jeux à la maison, on ne sait pas ce qui peut se passer. Il faut vivre ça au moins une fois dans sa vie. Aujourd’hui, quand je regarde mon palmarès, je suis très fier de ce que j’ai fait. Donc la suite, ce n’est que du bonus. Je garde toujours en tête qu’un jour, je perdrai. Je me suis préparé à ça, il faut en avoir conscience car un jour, ça va arriver. Mais je n’ai pas envie d’arrêter ».

Les variations de poids

« Avant les Mondiaux, j’ai pris 25 kilos, que j’ai ensuite perdus. J’étais bien gonflé (rires). J’avais besoin de souffler, pas d’hygiène de vie, je me suis laissé aller, je me suis fait plaisir. C’est simple, quand j’avais faim, je mangeais. Je faisais la sieste avec mon fils et quand on se levait, il me disait « j’aimerais des crêpes » et on mangeait des crêpes. Ou des bonbons ».

VIDEO – Teddy Riner de retour à Paris:

http://rmcsport.bfmtv.com/judo/teddy-riner-je-garde-toujours-en-tete-qu-un-jour-je-perdrai-1250749.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password