Certes, et contrairement à leur mine déconfite en fin de match, il n’y a pas mort d’homme et le train pour la Coupe du monde en Russie n’a pas encore quitté le quai. Mais, et ils le savent, les Italiens ont montré trop peu de bonnes choses pour aborder sereinement le reste de leur confrontation face à la Suède.

En clair, il va falloir faire mieux, en montrer plus et solutionner le problème du combat physique, largement perdu face aux Scandinaves ce vendredi soir, qui ont pris une option avec ce court mais important succès à domicile (1-0), obtenu grâce à une frappe déviée par… Daniele De Rossi, de Jakob Johansson à l’heure de jeu (61e). Le tout sous les yeux d’un spectateur averti et heureux, Zlatan Ibrahimovic.

A lire aussi: le film du match

Verratti suspendu lundi

Méritée, cette victoire des Suédois ? Oui, car ce sont eux qui ont dicté le rythme et sans un Gianluigi Buffon autoritaire, notamment devant Marcus Berg puis dans les pieds d’Ola Toivonen, le tout dans la même minute (38e), le match retour lundi à Milan aurait été beaucoup plus difficile à gérer.

Il l’aurait moins été si Andrea Belotti avait attrapé le cadre d’entrée (6e) et si le poteau droit n’avait pas épargné Ryan Olsen sur une frappe de Matteo Darmian (70e). Mais les Italiens seront bien au pied du mur dans trois jours. Et privé de Marco Verratti, suspendu. Le casse-tête continue pour Giampiero Ventura.

VIDEO >> Benarbia adore Griezmann mais…

http://rmcsport.bfmtv.com/football/suede-italie-battus-les-italiens-sous-grosse-pression-pour-le-barrage-retour-1300529.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password