Les esprits ont fini par s’apaiser au Sporting Portugal. Après de vives critiques émises par leur président Bruno de Carvalho, plusieurs joueurs s’étaient insurgés publiquement contre le dirigeant, qui les a menacés de suspension avant de revenir à la raison à la veille d’un match important en championnat. Lors une conférence de presse d’avant-match bien plus courte qu’à l’accoutumée, l’entraîneur Jorge Jesus a tenté ce samedi de ramener le calme.

« Nous avons eu une réunion avec le président et les joueurs. L’important est la liberté que le président m’a donné pour convoquer ceux que je souhaite, je vais appeler tous les joueurs disponibles sur le plan physique », a affirmé l’ancien coach du Benfica, qui a aussi appelé les supporters du Sporting à venir en nombre au stade Alvalade dimanche face à Paços de Ferreira « sans divisions car la passion est la même chez les joueurs, le président et l’entraîneur ».

« On a très souvent joué à neuf »

Reste à savoir si les cicatrices seront refermées. Jeudi, Bruno de Carvalho a étalé sa colère sur les réseaux sociaux après le revers du Sporting face à l’Atlético de Madrid (2-0) en quart de finale aller de la Ligue Europa. « Au lieu d’être 22 comme je le souhaitais, on a très souvent joué à neuf, et ça, ça se paie cher », a-t-il pesté sur Facebook. « Voir des erreurs grossières de la part d’internationaux et de joueurs expérimentés, ça ne fait qu’accroître notre souffrance », s’est-il emporté.

Bruno de Carvalho

Une publication difficile à comprendre pour la grande majorité du vestiaire et notamment les cadres comme les internationaux portugais Rui Patricio et William Carvalho, champions d’Europe en 2016. Si bien que l’effectif entraîné par Jorge Jesus, actuellement troisième du championnat et vainqueur de l’édition 2018 de la Coupe de la Ligue, a organisé une fronde sur les réseaux sociaux vendredi soir. De Carvalho a alors contre-attaqué en annonçant leur suspension.

Mais Jorge Jesus a visiblement su trouver les mots pour le ramener à la raison et faire en sorte d’aborder un peu plus sereinement la réception de Paços Ferreira, que le Sporting devra battre pour espérer monter sur le podium.

VIDEO – Jardim : « Une victoire méritée » face à Nantes

http://rmcsport.bfmtv.com/football/sporting-portugal-jorge-jesus-a-ramene-son-president-a-la-raison-apres-la-suspension-de-19-joueurs-1414276.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password