Chris Froome, quadruple vainqueur du Tour de France (2013, 2015, 2016 et 2017) et vainqueur du Tour d’Espagne (2017), est dans la tourmente depuis le 13 décembre, jour où l’on a appris qu’un contrôle antidopage le concernant a révélé un taux anormalement élevé de salbutamol. Dans les colonnes du Télégramme, David Lappartient est revenu sur cette polémique, alors que Froome prépare sa défense.

« Ce serait plus simple pour tout le monde »

Le président de l’Union cycliste internationale (UCI) a envoyé un message sans équivoque à Sky, l’équipe de Chris Froome: « Sky devrait suspendre Froome. Maintenant, ce n’est pas à moi d’interférer. Sans présager de la culpabilité du coureur, ce serait plus simple pour tout le monde. » Pour Lappartient, c’est à Dave Brailsford, le directeur général de l’équipe britannique, de « prendre ses responsabilités ».

« Je crois d’ailleurs que c’est ce que souhaitent les autres coureurs. Ils en ont marre de l’image générale véhiculée », ajoute David Lappartient. Mardi, le Français Romain Bardet avait en effet demandé une sanction rapide à l’encontre de Froome. David Lappartient, ancien président de la Fédération française de cyclisme, indique avoir appris le contrôle anormal du Britannique seulement « une heure après » son élection à la tête de l’UCI, le 21 septembre dernier.

A lire aussi >> Greg LeMond allume Chris Froome, sa défense « ridicule », et la Sky

A lire aussi >> Affaire Froome: Bardet veut une sanction (et vite)

VIDEO >> Cyclisme: Froome s’explique

http://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/sky-devrait-suspendre-froome-estime-lappartient-1353237.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password