Diony maudit

Muet depuis le début de saison, Loïs Diony garde cependant la confiance de son entraîneur Oscar Garcia. Bamba mis à l’écart par ses dirigeants, l’ancien Dijonnais avait l’occasion de tenter de marquer des points à la pointe de l’attaque des Verts. Mais Diony, transfert le plus onéreux de l’histoire de Sainté, a vécu une soirée cauchemardesque.

Esseulé et pas vraiment dans le rythme, il a dû céder sa place dès la demi-heure de jeu, touché au mollet. Son remplaçant Alexander Söderlund n’a pas vraiment fait mieux, lui qui n’a pas encore trouvé le chemin des filets non plus en 2017-2018.

A lire aussi >> St-Etienne: une banderole des supporters pour soutenir la direction dans l’affaire Bamba

Montpellier sur un nuage

Paris, Monaco, Nice, Saint-Etienne. Le calendrier de Montpellier s’annonçait démentiel sur le papier. Et pourtant, les hommes de Michel Der Zakarian sortent forts de huit points supplémentaires au classement à l’issue de ces quatre rencontres. Après des matchs nul face au PSG (0-0) et à l’ASM (1-1), le MHSC vient d’enchaîner une deuxième belle victoire de rang au Chaudron (1-0) après celle contre Nice (2-0).

Intenable pendant une heure, Isaac Mbenza a permis au club héraultais de se hisser de nouveau dans le Top 10. Une belle série de cinq matchs d’affilée sans défaite initiée par une victoire à Troyes (1-0) lors de la 6e journée. Costaud !

A lire aussi >> L1: le mur Lecomte, le missile de Sessegnon… Montpellier scalpe Nice

Saint-Etienne cherche la continuité

Depuis ses trois victoires du début de saison, Saint-Etienne n’a plus jamais réussi à enchaîner deux succès de rang. Après s’être relancés devant Metz (3-1) lors de la précédente journée, les Verts avaient l’avantage de recevoir de nouveau pour conforter leur place sur le podium et se positionner derrière le PSG.

Mais le système en 4-2-3-1 concocté par Oscar Garcia n’a jamais semblé convenir à ses joueurs, à l’image d’un Cabella constamment repositionné par son coach en première période.

A lire aussi >> Saint-Etienne: les dessous de la mise à l’écart de Jonathan Bamba

Malheureux sur une belle tête de Pajot sur la barre (62e), les Stéphanois n’auront jamais su mettre assez de rythme pour inquiéter Lecomte sur la durée. Cabella a manqué de justesse en fin de rencontre (85e) au moment de lober le gardien montpelliérain pour arracher l’égalisation, quand Gabriel Silva voyait son but refusé dans le temps additionnel pour une position de hors-jeu justifiée. Quand rien ne sourit…

http://rmcsport.bfmtv.com/football/saint-etienne-sort-du-podium-montpellier-ne-s-arrete-plus-1282713.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password