L’OM a gagné son 12e match de la saison à Rennes, mais c’était peut-être son succès le plus abouti, maîtrisé. Dès le début, on a compris qu’à moins d’un scenario improbable (faits de jeu contraires…), l’OM s’imposerait. Et dès le début, on a aussi vu que la compo de Garcia était ambitieuse. Sanson à son poste et à côté de Gustavo, le tout à l’extérieur, c’est quelque chose qu’on attendait de voir depuis pas mal de temps. Et on a vu. Compact, haut au pressing, bon dans la récupération rapide, l’OM fait une première période de très bon niveau. Emmené par Gustavo, comme toujours, énorme, c’est toute l’équipe qui affiche un beau visage dominateur. Avec une équipe qui derrière lui évolue plus haut, Germain est plus à l’aise et rend la confiance accordée. Le 9 de l’OM, ça devrait être lui jusqu’à la fin de la saison désormais. Sur sa droite, Thauvin a fait aussi un très gros match. Il rate un péno ? Non, c’est Koubek qui a fait un arrêt de dingue !

De ce premier match de 2018, Garcia pourrait donc bien tirer quelques enseignements. Gustavo et Sanson doivent rester ensemble. Germain en 9. Trouver un arrière gauche pour que Sakai retourne à droite (Il a pourtant été bon même à gauche) et demander un peu plus à Payet. Histoire qu’il dispose un jour d’un physique en rapport avec sa très belle technique.

Dans cette journée de reprise, on aussi vu Monaco accroché à Montpellier. Est-ce une surprise ? Montpellier est en effet toujours performant contre les gros. Sans Falcao et avec pas mal de retouches dans l’équipe, l’ASM n’a pas pu forcer le verrou héraultais. Et quand deux de vos joueurs offensifs ne sont pas bons (Baldé et surtout Ghezzal), battre cette équipe devient très compliqué.

Fin de série donc pour Monaco et il s’agit maintenant de retrouver un effectif au complet car mardi, c’est Nice qui vient. Des Niçois qui ont gagné et qui semblent vraiment de retour en grande forme.

Sinon, Bordeaux a gagné ! Un événement ! En même temps, il fallait bien que ça arrive un jour. Gourvennec sautait en cas de nouvelle défaite. Là, il s’est certainement sauvé. C’est drôle la phrase de Nicolas de Tavernost à la fin du match : « On a besoin d’un bon coach. Aujourd’hui il est là ». Une victoire à Troyes et l’entraîneur tout près de la porte est devenu bon. La « fauxculrie » dans le foot, c’est toujours croustillant. Retenons quand même que Baysse est devenu patron en un match. Que Costil a enfin fait un bon match et que Laborde a marqué et ainsi donné un peu d’air à Bordeaux. Laborde, longtemps blessé, n’était de toute façon plus vraiment le choix 1 du coach qui avait voulu mettre quasiment 10 millions sur De Préville. Mais suite à ce succès, Laborde, qui avait quand même fait une très belle deuxième partie de dernière saison, devrait redevenir titulaire.

Bordeaux respire, Lille aussi. On attend ce dimanche que Saint-Etienne respire aussi. Que L’OL s’installe seul à la 2e place et que Cavani devienne le meilleur buteur de l’histoire du PSG !

http://rmcsport.bfmtv.com/football/riolo-l-om-fait-forte-impression-1349415.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password