Le 12 août dernier, la tension monte. Emilie Andéol va enfin concourir à Rio, dans la catégorie des +78 kg. « Au petit-déj, je ne parlais pas, se souvient la judokate de 29 ans. […] J’avais énormément de pression. » Heureusement, dans le tableau hommes ce jour-là, Teddy Riner en a au moins autant .

Deux mois de travail pour passer en demies

Andéol galère pourtant sur son parcours. En quarts de finale, elle se retrouve face à la Tunisienne Cheikhrouhou, qu’elle n’a jamais battu. Cette fois, elle a tout prévu. « Quand j’ai su à peu près le tableau, quand je savais que je l’avais en quarts, on a travaillé sur ça pendant deux mois, raconte Andéol au micro de BFM Sport. Sur une gauchère qui arrive, qui passe derrière et qui arrache. » Et ça passe pour Andéol. La suite, elle la raconte avec le souci du détail dans cet entretien.

A lire aussi >> JO 2016, judo: Andéol n’a peut-être « pas de talent », mais elle a l’or du courage !

http://rmcsport.bfmtv.com/judo/retro-2016-andeol-raconte-sa-journee-en-or-a-rio-1075482.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password