Bourigeaud dès la 7e minute… et puis presque plus rien

Deux équipes à 6 points classées dans les tréfonds de la Ligue 1. Deux entraîneurs réputés qui ne réussissent pas à trouver des solutions pour faire bien évoluer ensemble des joueurs aux qualités remises en cause. Deux projets de club ambitieux qui vacillent sérieusement. En somme, deux équipes en très grande difficulté au quart de la saison. Voilà l’affiche proposée aux spectateurs du Roazhon Park en ce samedi soir. Avec un objectif pour les acteurs: trouver le chemin de la rédemption et lancer l’opération reconquête avec un succès.

De ce point de vue-là, le Stade Rennais est partiellement rassuré ce samedi soir. Les supporters bretons avaient demandé à voir « des guerriers » sur la pelouse. Ils les ont vus. Du moins en première mi-temps. Bien plus impliqués et décidés que les semaines précédentes, les Rennais sont parfaitement rentrés dans le match avec un chef d’orchestre à la baguette: Benjamin Bourigeaud. Très actif, l’ancien Lensois a pris les choses en main en attaque dès les premières minutes et a vu ses efforts rapidement récompensés après un déboulé de Maouassa sur la gauche. Une reprise à bout portant qui libérait le stade et les esprits dès la 7e minute (Bourigeaud est impliqué dans 4 des 5 derniers buts de son équipe, 3 buts, 1 passe décisive) avant une production assez terne mais tout de même bien plus cohérente. Face à une équipe lilloise qui s’est quelque peu réveillée en deuxième mi-temps, Rennes a plié mais a résisté jusqu’au bout, avec sérieux, pour une première victoire à domicile cette saison méritée.

« Enfin!, s’est réjoui le buteur du soir sur beIN Sports On l’attendait depuis un moment. On l’a fait de bonne manière. On n’a rien lâché et on a gardé le score jusqu’à la fin. C’est un soulagement. Il faut garder cet état d’esprit. »

A voir aussi >> Rennes: ce que le club risque pour l’annulation de son point presse obligatoire
A voir aussi >> Stade Rennais: silence total, avant la fièvre de samedi soir

Le public rennais vindicatif mais au soutien

Dans le « match de la peur » entre deux équipes aux grandes ambitions mais en grande difficulté, si les performances des joueurs étaient très attendues, l’attitude du public breton attisait également la curiosité avant la rencontre. Il faut dire que la semaine a été particulière pour le Stade Rennais après la défaite à Guingamp (2-0). Avec 6 points (plus faible total à ce stade de la saison depuis 2002-2003, 5pts) et une peu reluisante 15e place, les objectifs du club de François Pinault sont loin d’être atteints. Un contexte idéal pour un psychodrame inévitable. Démission du président Ruello? Olivier Létang pour le remplacer? Mise à l’écart de l’entraîneur Christian Gourcuff? Arrivée de Christophe Galtier? De Rémi Garde? De Claude Puel? On a tout entendu dans la cité bretonne, sur les ondes et dans la presse.

Après avoir demandé dans le courant de la semaine les têtes des dirigeants et de l’entraîneur, les fans bretons ont finalement décidé de jouer l’union sacrée à l’approche de ce duel capital contre une autre équipe au plus mal. Ainsi, entre banderoles demandant instamment une réaction de leurs joueurs et d’autres maniant l’ironie pour se moquer de la panade dans laquelle est plongée leur club, les supporters de Rennes se sont finalement rangés derrière leurs protégés. Histoire de sauver l’essentiel. Florilège des messages envoyés par les tribunes à Benjamin André et ses coéquipiers: « On veut des guerriers », « Vous nous faites honte, bougez-vous bordel! », « Une prime de pénibilité pour les supporters? », « Ras le bol des fausses promesses, agissez!! ». Durant le match, le but rapide de Bourigeaud a calmé les esprits. Mais nul doute que le feu continue de couver sous la braise. Et ce malgré un beau clapping et une belle communion entre public et joueurs après la rencontre.

S.O.S LOSC!

D’abord deux images. La première, Marcelo Bielsa intenable sur le bord du terrain en première mi-temps, qui fait les cent pas, qui s’accroupit, se relève, refait des longueurs dans sa zone technique, songeur. La deuxième, ce même Bielsa hors de lui, dans le deuxième acte, hurlant ses consignes en accompagnant ses gestes de mouvements de bras prouvant son énervement. On ne sait pas encore quelles seront les conséquences de ce nouveau revers du LOSC (le cinquième en neuf matchs, plus faible total de points du club depuis 1995-1996), mais le technicien argentin semble avoir franchi un cap dans l’exaspération ce samedi. Pas forcément menacé (d’autant que Lille compte un match en moins, à Amiens), Bielsa ne trouve pas les solutions et tourne en rond.

A voir aussi >> Losc: le nouveau mea culpa de Bielsa après les mauvais résultats

Aucun tir cadré en première mi-temps, première action à la 53e…

Sur le terrain rennais, la production lilloise a de nouveau fait très peur en première mi-temps. Des joueurs perdus, incapables de créer le moindre décalage malgré les efforts d’Araujo, Benzia et Pépé, aucun tir cadré, trop d’espaces entre les lignes… bref, un nouveau non-match. « Une fois encore on se met en difficulté d’entrée », réagissait, lucide, Yassine Benzia à la pause au micro de nos confrères de beIN Sports. Et il fallait attendre la 53e minute pour assister à la première véritable action de Lille sur un beau raid de Pépé sur le côté droit. Dans la foulée, sur le corner, le gardien rennais Tomas Koubek réalisait un exploit après un ballon détourné. Dans la dernière demi-heure, les Lillois ont mis plus d’envie mais le constat reste le même: les solutions ne sont pas là.

« On n’a vraiment pas de réussite, s’est désolé Farès Bahlouli après le match au micro de beIN Sports.  On fait des bons matchs mais on les perd souvent sur des détails. Là, dans les 10 premières minutes. C’est décevant, on se donne beaucoup à l’entraînement et on fait beaucoup d’efforts pendant les matchs. C’est sûr qu’il faut se remettre en question. C’est encore le début de saison, l’équipe est nouvelle, mais le bilan est insuffisant. Il faut être indulgent mais il faut rapidement se réveiller. » Désormais 19e, le LOSC continue de couler.

http://rmcsport.bfmtv.com/football/rennes-redresse-la-tete-lille-en-plein-naufrage-1283368.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password