Le Real Madrid  s’est enfoncé dans la crise. Battu sur le fil samedi par Villarreal (0-1), il se retrouve à 16 points du Barça, avant son déplacement sur le terrain de la Real Sociedad. Et ce n’est pas tout, car les Merengue pourraient mettre en péril leur participation à la prochaine Ligue des champions d’ici à la fin de la saison. Ils sont 4es de Liga, avec un point d’avance sur Villarreal et trois sur le FC Séville, qui joue Alaves ce dimanche. La C1 revêt désormais une importance capitale, avec le 8e de finale face au PSG dans un mois (match aller le 14 février). L’urgence point, donc. Quelles solutions s’offrent à Zinedine Zidane, jusque-là très réticent à bousculer son Real double tenant du titre de la Ligue des champions ? 

Changer son onze de départ

« Je n’ai rien à reprocher à mes joueurs », s’est entêté le technicien français en conférence de presse. Le Real Madrid ne l’a emporté qu’à une seule reprise lors des cinq derniers matchs, toutes compétitions confondues, mais Zidane n’y voit pas matière à bouleverser ses habitudes. Certains cadres du vestiaire madrilène ont cette fâcheuse propension à enchaîner les prestations désastreuses. Marcelo, par exemple, a délivré 16 centres contre Villarreal. 13 d’entre eux ont échoué à trouver l’un de ses partenaires, son pire bilan sous le maillot du Real Madrid. Pendant que les indéboulonnables continuent à être mauvais, plusieurs joueurs attendent désespérément un signe de leur entraîneur (Marco Asensio, Lucas Vazquez, Mateo Kovacic, Dani Ceballos…).

>> Liga: les GG font gagner l’Atlético

Mettre Cristiano Ronaldo sur le banc

Si les coups du sort sont le propre des équipes en plein doute, la maladresse chronique n’est pas une fatalité. Le Real Madrid encaisse toujours autant de buts par rapport à la saison dernière, à la même époque (0,9 but par match selon Opta). Il marque en revanche deux fois moins, ou presque (1,8 contre 2,7 la saison passée). Les mauvais choix et les nombreux ratés de Cristiano Ronaldo n’ont pas permis d’inverser la tendance de ce point de vue, samedi encore. L’attaquant portugais présente le pire taux de réussite face au but (4,8%) pour un joueur ayant inscrit au moins trois réalisations en Liga cette saison. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Les Madrilènes ont tiré 28 fois au but contre Villarreal, et cadré à sept reprises, plus que toute autre équipe cette saison. En vain. Difficile de sortir CR7, quintuple Ballon d’Or, du onze. Mais ne reviendrait-il pas plus fort après une petite pause pour se régénérer ?

>> Malaga: Michel, l’ex-entraîneur de l’OM, se fait virer

Recruter cet hiver

Zinedine Zidane, on l’a vu, a la volonté de ne pas bouleverser le onze de départ du Real Madrid. Il s’agirait d’un accord avec ses joueurs. Mais avec ses moyens colossaux, le club de la capitale espagnole peut trouver son bonheur dès cet hiver sur le marché des transferts et intégrer deux, trois joueurs de grande qualité pour renforcer la concurrence. « Zizou » n’a pas encore montré qu’il savait le faire depuis son arrivée sur le banc du Real. L’heure de frapper fort est pourtant peut-être venue.  

Retrouver un second souffle en éliminant le PSG

A court terme, une qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions ferait un bien fou au groupe madrilène. Les cadres du vestiaire sont démobilisés, cherchent l’inspiration et la motivation en Liga. La simple perspective de jouer un grand d’Europe, le PSG, et de triompher face à lui, pourrait suffire à donner un coup de fouet au double tenant du titre. « Je sais que nous avons besoin d’un bon match », assure Zidane, convaincu qu’une victoire pourrait relancer son équipe. Mais pour briller contre le Paris Saint-Germain en semaine, le Real Madrid va devoir afficher un autre visage le week-end.

http://rmcsport.bfmtv.com/football/real-madrid-comment-zidane-peut-il-mettre-fin-a-la-crise-1349509.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password