En ce début de saison, le PSG avance vite. Vainqueur du Trophée des Champions et toujours invaincu, aussi bien en L1 (8 victoires, 1 nul) qu’en C1 (2 victoires en 2 matchs, aucun but encaissé), le club parisien est lancé à pleine vitesse. Son trio d’attaque Cavani-Neymar-Mbappé y est sans doute pour beaucoup. Mais qu’en est-il de l’entraîneur? A jamais coach de l’équipe humiliée à Barcelone (6-1) la saison dernière, Unai Emery a-t-il repris les choses en mains? Tient-il bon la barre? Est-il le maître à bord? Pour Christophe Dugarry, le doute persiste sérieusement et l’ancien entraîneur du FC Séville semble subir les événements.

« L’impression qu’il ne maîtrise pas toujours les événements »

« Ça fait maintenant près d’un an et demi qu’il est au Paris-Saint-Germain et j’ai l’impression que le costume est un petit peu trop grand pour lui, a expliqué l’ancien international dans Team Duga mercredi. J’aimerais le voir un petit peu plus acteur de son équipe, gérer des cas parfois difficiles et être capable de trancher – on a vu le penaltygate. Je ne vais pas dire que c’est une évidence que le costume est trop grand mais c’est un sentiment, une sensation que j’ai. J’ai l’impression qu’il ne maîtrise pas toujours les événements, les débats. Je le vois toujours en conférence de presse dire à peu près la même chose. Je sens que ce sont les joueurs qui dirigent plus l’équipe. »

>> Les podcasts de Team Duga

Petit: « C’est un suiveur, pas un leader »

Un autre ancien Bleu partage cet avis et doute qu’Emery soit la personne idoine pour permettre au PSG de passer un cap cette saison, notamment sur la scène européenne où il joue sa crédibilité. « Il y a beaucoup d’incohérences dans le management et dans le projet de jeu, insiste Emmanuel Petit. Il y a quelques mois, les joueurs ont repris le pouvoir pour refaire ce qu’ils faisaient avec Laurent Blanc. Et lui, quelque part, il s’est un peu écrasé. J’ai vraiment le sentiment que c’est un suiveur, pas un leader. Je ne remets pas en cause certaines de ses compétences – car je pense que c’est aussi un bon manager dans l’absolu – mais est-ce qu’il a les épaules suffisamment larges et solides pour être la personne que le PSG attend? »

A voir aussi >> Fifa: selon son avocat, Nasser Al-Khelaïfi « est d’une totale sérénité » (et réfute encore toute corruption)

Au moment de comparer Emery à son prédécesseur Laurent Blanc, Dugarry estime que l’Espagnol ne fait pas mieux que l’ancien sélectionneur des Bleus dont on doutait de sa capacité à gérer les personnalités, les ego: « C’est le procès et les inquiétudes que l’on avait déjà du temps de Laurent Blanc: comment allait-il gérer les ego? On se posait aussi un peu la même question avec Zizou, un autre jeune entraîneur dans le métier. Si pour Zidane, ça s’est plutôt bien passé sur ce niveau-là, avec Emery on a l’impression que ce sont les joueurs qui décident, qui gèrent et qui font ce qu’ils veulent quand ils veulent. Et même quand il y a une composition d’équipe à faire sur un turnover, où on pourrait voir une forme d’inspiration comme il avait pu l’avoir quand il avait mis Matuidi sur le côté gauche et que ça avait plutôt bien fonctionné, on ne le voit pas. Sur le match retour à Barcelone, tout le monde a été submergé mais de par ses changements et son organisation dès le début on n’a jamais senti une patte Unai Emery. »

« On ne connaît pas son nom »

Pour l’ancien attaquant international, Unai Emery n’arrive tout simplement pas à s’imposer. Dans son club mais aussi à l’extérieur de celui-ci: « Il y a des matchs-charnières dans une saison, des décisions importantes, qui peuvent faire basculer l’entraîneur ou les joueurs dans un sens ou dans l’autre. Et bien ces décisions, on n’a pas l’impression qu’il les a prises comme il aurait dû le faire pour s’imposer. Aujourd’hui, à travers le monde, je ne suis pas persuadé que les gens savent que c’est Unai Emery l’entraîneur. Il est dans l’un des plus grands clubs d’Europe et j’ai l’impression que ce n’est pas connu. On ne connaît pas son nom, on ne le voit pas s’imposer, on ne le voit pas gonfler le torse. »

A voir aussi >> PSG ou OM? La France coupée en deux

http://rmcsport.bfmtv.com/football/psg-dugarry-a-le-sentiment-que-le-costume-est-un-peu-trop-grand-pour-emery-1281103.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password