Perpignan se relance ! Une semaine après la claque reçue à Aurillac, les Catalans se sont imposés ce dimanche sur la pelouse de leurs voisins narbonnais. Dans un derby électrique et longtemps accroché, l’USAP a pris le temps pour finalement faire prévaloir sa supériorité.

Trois essais ont été inscrits par les Perpignanais : Julien Farnoux dans le premier acte (31e), puis Jean-Bernard Pujol par deux fois ensuite (56e, 67e).

Les Audois, un temps réalistes et accrocheurs, ont littéralement cédé à l’heure de jeu. Ils ont toutefois privé leurs adversaires du bonus offensif, en signant un essai sur la sirène par Sébastien Rouet (80e). Quelques minutes plus tôt, l’ailier All Black Hosea Gear avait vu rouge. L’USAP réintègre le trio de tête grâce à son deuxième succès à l’extérieur de la saison.

L’usap affectionne ses déplacements dans l’Aude. Après avoir été corrigés sur la pelouse d’Aurillac il y a sept jours, les Catalans ont remis les pendules à l’heure ce dimanche. Sur la pelouse de l’avant-dernier, Narbonne, Perpignan a été à la hauteur de ses discours d’avant-match. Sur un terrain qu’ils affectionnent en 2017, les hommes du trio LantaArlettazFreshwater ont signé un succès plein d’autorité à l’extérieur. Plus d’un mois après avoir fait tomber Carcassonne dans la « Cité », l’Usap remporte un nouveau derby en terres ennemies. Seule ombre au tableau, ce bonus offensif qui s’enfuie sur la sirène. Mais difficile de croire que les Perpignanais feront la fine bouche.

Dans l’esprit derby

Devant les 7500 spectateurs du Parc des Sports et de l’Amitié, les deux formations ont livré une prestation plutôt indigeste pendant de nombreuses minutes. Fautes de main, agressivité, tensions… la notion de « derby » a clairement pris tout son sens dans cette rencontre. Hosea Gear, l’ailier néo-zélandais du RCNM, a même fini par voir rouge à quelques minutes du terme de la rencontre et après une charge avec le coude sur Mathieu Acébes. Le calice jusqu’à la lie pour des Narbonnais écrasés par un rouleau-compresseur Sang et Or. Héroïques et très propres en défense, réalistes offensivement, les joueurs de Christian Labit ont finalement cédé face à plus fort qu’eux.

Si Jean-Bernard Pujol s’est offert un doublé en dix minutes après l’heure de jeu, il le doit principalement à deux fulgurances signées Lifeimi Mafi et Genesis Mamea Lemalu. Sur une feinte de passe lumineuse puis une percussion tranchante, les deux îliens ont dynamité le rideau adverse. Les Catalans ne verront plus revenir leurs voisins, K.-O. debouts. Même si à l’inverse d’avril dernier, l’Usap a « oublié » le bonus offensif, en prenant un essai sur le gong (Rouet, 80e+1). Grâce à ce succès, Perpignan reste toutefois au contact en haut du classement. Le Racing manque lui une sacrée opportunité de sortir de la zone rouge.

http://www.rugbyrama.fr/rugby/pro-d2/2017-2018/rugby-pro-d2-narbonne-perpignan-resume-du-match_sto6376339/story.shtml

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password