PSG

Cavani, la machine infernale

La trêve internationale n’a pas altéré sa soif de buts, de séries et de records. Bien servi par Pastore, Edinson Cavani a encore frappé ce samedi en Ligue 1, deux fois et dans chaque période du match (38e, 79e). D’abord sur un service de Pastore, ensuite en profitant, en renard des surfaces, d’un ballon mal renvoyé par Diego Carlos. Ce qui fait de lui le meilleur buteur des cinq grands championnats. L’égal en France de Salif Keita, dernier joueur avant lui à avoir inscrit 15 buts en 13 journées de Ligue 1 (1971-1972). Et sans une belle parade de Tatarusanu, il aurait pu compter un but de plus. Sa passe en retrait pour Di Maria méritait mieux (75e)

Pastore, des jambes, un but, et beaucoup de promesses

A lire aussi: le film du match

Avant de baisser de rythme en seconde période, comme le reste de son équipe d’ailleurs, (trop) rapidement en mode gestion dans cette partie, Javier Pastore avait donné de sérieux motifs de satisfaction à Unai Emery, qui l’avait préféré à Julian Draxler. Car, dans un milieu dominant mais peu percutant, c’est lui qui a initié le mouvement, trouvé les décalages et lancé victorieusement Cavani sur le premier but (38e). L’ancien joueur de Palerme s’est régalé à l’heure de jeu (65e), en trompant Tatarusanu. Un but et une passe décisive, cela ne lui était plus arrivé depuis le 13 mars 2016 et la fessée infligée à Troyes (9-0). De quoi retrouver la confiance… et rebattre les cartes auprès de son entraîneur.

Neymar un peu en-dedans

Ses prises de balle ont fait mal, comme toujours. Ses accélérations aussi. Ce samedi, Neymar a moins porté le ballon qu’à l’accoutumée, moins cherché l’exploit individuel, à l’image du premier but, où il lance Berchiche, ou en fin de rencontre, lorsqu’il décale idéalement Cavani (88e). Mais on attend forcément du Brésilien qu’il marque dans un match autant dominé par son équipe, ce qui n’a pas été le cas samedi soir. Longtemps, Rongier lui a posé des problèmes. Il n’a cadré aucun de ses tirs et a semblé un peu fatigué. Il a manqué de chance sur son piqué sur Tatarusanu (90e+1).

Areola 5

Daniel Alves 6

Marquinhos 6,5

Thiago Silva 6,5

Berchiche 5,5

Verratti 6 (remplacé par Lo Celso, 79e)

Rabiot 6,5 (remplacé par Nkunku, 85e)

Pastore 7,5 (remplacé par Draxler, 79e)

Di Maria 6

Neymar 5,5

Cavani 7

NANTES

Tatarusanu à la peine

A lire aussi: le PSG fait sauter le verrou nantais et s’envole en tête

D’ordinaire solide, le gardien de but nantais s’est effrité sur la pelouse du Parc. Battu sans avoir rien à se reprocher sur l’ouverture du score de Cavani, Tatarusanu s’est fait prendre par le centre-tir de Di Maria, avec la grosse complicité de Touré (41e). Sa soirée vire au mauvais rendez-vous à l’heure de jeu, lorsque ses gants manquent de fermeté sur une frappe de Pastore (65e). Pourtant, il n’a pas tremblé devant Cavani en fin de match (89e). Mais le mal, à ses dépens, était déjà fait. Et surtout, à l’arrivée, il en prend tout de même quatre.

Rongier a fait ce qu’il a pu

Le « Verratti » nantais a donné de sa personne sur la pelouse du Parc et s’est coltiné un sacré client en la personne de Neymar. A l’image de son capitaine Léo Dubois, il a été l’une des principales rampes de lancement du pressing nantais. Mais il n’a pas eu la même projection vers l’avant, la faute à la tactique ultra-défensive couchée par son entraîneur, Claudio Ranieri, au coup d’envoi.

Diego Carlos, manque de lucidité

Le défenseur brésilien a, comme son gardien, passé une mauvaise soirée. Evidemment, on pointera du doigt son dégagement tout en précipitation sur son coéquipier Nicolas Pallois, qui a amené le quatrième but du PSG. Mais on pense surtout à sa qualité de relance très moyenne (57% de passes réussies, plus mauvais total de la rencontre avec Koffi Djidji). Il n’a pas toujours été souverain dans les duels.

Tatarusanu 3

Awaziem 4

Diego Carlos 3,5

Pallois 4

Djidji 4 (remplacé par Thomasson, 69e)

Dubois 4,5

Rongier 4

Girotto 3,5 (remplacé par Nakoulma, 58e)

A. Touré 4

Lima 3 (remplacé par Iloki, 45e)

Sala 3

VIDÉO. Le best-of du Grand Week-end Sport

http://rmcsport.bfmtv.com/football/pastore-etincelant-cavani-chirurgical-tatarusanu-dans-le-dur-les-notes-de-psg-nantes-1307134.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password