Il a tenté. Deux fois. Mais à chaque fois, les larmes étaient trop fortes pour le laisser s’exprimer. Benoît Paire était inconsolable ce dimanche, à l’issue de sa défaite en finale de l’Open de Moselle. Le tennisman français sortait d’une semaine de rêve à Metz, durant laquelle il s’était offert le scalp du 12e mondial, David Goffin, en demi-finale et avait même réaffirmé auprès du capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis, Yannick Noah, son envie de disputer la finale face à la Belgique.

A lire aussi: disputer la finale de Coupe Davis « serait un rêve » pour Paire

Cette semaine idéale, Paire devait la valider par un titre, le second de sa carrière sur le circuit ATP, face à un adversaire, l’Allemand Peter Gojowczyk encore fanny et, sur le papier, bien moins outillé que lui, avec sa 95e place au classement mondial. Mais à l’arrivée, les choses ont mal tourné pour le 41e mondial, qui vient de perdre quatre des cinq finales qu’il a jusqu’à présent disputé dans sa carrière. Alors que le premier set semblait équilibré, Paire a eu toutes les peines au fil de la rencontre à assurer son service, contesté à 5-5 par Gojowczyk, vainqueur du set dans la foulée (7-5).

L’Allemand, sur un nuage dimanche, n’a eu besoin que d’un nouveau break, d’entrée de manche celui-là, pour faire perdre pied à Paire, mené 4-0 sans jamais parvenir à se révolter. Une heure dix, voilà le temps qu’il aura fallu à Gojowczyk pour déflorer un palmarès encore vierge et arracher des larmes à Benoît Paire. Il faudra un peu plus de temps, assurément, à ce dernier, pour digérer son échec du jour.

VIDEO: l’oeil en sang de Rooney après un gros coup de coude

http://rmcsport.bfmtv.com/tennis/open-de-moselle-paire-rate-le-coche-en-finale-et-fond-en-larmes-1263262.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password