La règle avait été testée lors des qualifications de l’US Open et du tournoi Next Gen ATP Finals. Et le Grand Slam Board (GSB) a décidé de l’adopter dès le prochain Open d’Autstralie (15-28 janvier 2018). Un « shot clock » sera utilisé en bord de terrain, imposant aux joueurs de ne pas prendre plus de 25 secondes avant de servir.

Une évolution visant à rendre le jeu plus vivant avec ce décompte matérialisé (la règle du « slow play » existait déjà, mais les arbitres l’appliquaient rarement avec rigueur).

Finis les abandons suspects?

Le GSB a également introduit une règle afin de limiter les abandons aux premiers tours des tournois, après le triste record de huit abandons les deux premiers jours de Wimbledon 2017.

Les joueurs se retirant du tableau principal après midi le jeudi précédant le début du tournoi toucheront 50% de leurs gains du premier tour. L’autre moitié ira à leur remplaçant. Jusqu’à présent, en Grand Chelem, les joueurs devaient se présenter sur le terrain pour toucher leur gain, avoisinant les 40.000€.

Dernier ajustement, le timing des échauffements devra aussi être strictement respecté, sous peine de lourdes amendes (17.000 €).

>> Wimbledon: ces abandons suspects qui deviennent la plaie du tennis

VIDEO >> Avec ou sans Herbert en finale de Coupe Davis?

http://rmcsport.bfmtv.com/tennis/open-d-australie-une-horloge-de-25-secondes-pour-presser-les-joueurs-a-servir-1309159.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password