Deux images résument la soirée difficile de Neymar au Vélodrome ce dimanche. Lui entouré de représentants des forces de l’ordre pour tirer un corner pendant que des projectiles pleuvent sur la pelouse phocéenne. Puis, lui quittant ses coéquipiers à la 87e minute après le carton rouge reçu pour une poussette sur Luis Ocampos.

>> OM-PSG: Mbappé attaque l’arbitre, « pas au niveau » selon lui

Deux moments délicats que le Brésilien a commenté au micro d’Esporte Interativo dans les travées du Vélodrome: « Ils ont jeté de tout! Des baguettes, des bouteilles de jus d’orange, du coca. Je crois que ça ne fait pas partie du football mais bon…. Je ne sais pas si la Fédération voit ça comme du football. Ce n’est pas normal. (…) C’est différent (de la Copa Libertadores). Mais ce n’est pas le football ça, indépendamment du fait qu’il s’agisse de la Libertadores ou du championnat ici. Je crois que ce n’est pas le bon chemin du football. C’est comme si au restaurant, on lançait des fourchettes et des couteaux sur les cuisiniers. Ce n’est pas normal », a d’abord constaté avec colère l’ancien joueur du Barça.

>> OM-PSG: Mbappé le reconnaît, Paris s’est peut-être trompé d’approche

Neymar à Ocampos: « T’es fou! »

Neymar est ensuite revenu sur l’altercation avec Luis Ocampos qui lui a valu un second carton jaune synonyme d’expulsion à la 87e minute alors que son équipe était encore menée 2-1. « Je crois que mon expulsion était exagérée, injuste, affirme-t-il. Pendant tout le match, j’ai reçu pas mal de coups, j’ai des marques sur tout le corps. C’est une action où j’ai tenté de continuer même après avoir subi la faute. J’ai pris un coup et j’ai été révolté de le prendre par derrière. C’est pour ça que je me suis retourné pour demander des comptes: « quoi t’es fou, en plus par derrière, une action arrêtée! » Et le joueur a exagéré (sa chute) et  l’arbitre a fait ce qu’il voulait, c’est-à-dire m’expulser.

Le pire c’est que je n’avais pas « le sang chaud ». Bien au contraire, sinon je serais parti d’ici sans parler à personne. Au contraire, je suis bien tranquille pour vous le raconter. Certains ont fait des choses bien pires dans le foot sans être expulsées. Oui j’aurais dû garder mon sang-froid, je l’assume. Mais bon, j’ai fait une erreur qui m’a valu l’expulsion. C’est ce que l’arbitre voulait. Il aurait pu être un peu plus tranquille. » La découverte du Vélodrome ne laissera pas un souvenir impérissable à la star du PSG.

>> OM-PSG: les notes

http://rmcsport.bfmtv.com/football/om-psg-le-coup-de-gueule-de-neymar-vise-par-des-projectiles-au-velodrome-1283939.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password