19h38 – Epée (H) : Grumier, encore raté

Quatre fois champion du monde par équipes, Gauthier Grumier a manqué une nouvelle occasion de conquérir un titre planétaire en individuel. Médaillé d’argent à
Paris en 2010 et de bronze l’an passé à Kazan, le Français de 31 ans s’est
incliné au bout d’une finale cruelle. Mené 13-10 par le vétéran hongrois Géza Imre
(40 ans), le natif de Nevers est parvenu à revenir à 14-14. Mais
malheureusement pour lui, c’est son adversaire qui est parvenu à placer l’ultime
touche pour ajouter un premier titre mondial individuel aux trois
décrochés avec la Hongrie. Après Céclila Berder la veille en sabre, la France a décroché deux médailles en deux jours sur les pistes russes.

19h04 – Epée (H) : Grumier en finale

Opposé en demi-finale à l’inconnu danois Jorgensen, Gauthier Grumier a fait valoir son rang de numéro un mondial. Le Français a tenu son adversaire, ne s’affolant même quand Jorgensen a eu une touche d’avance. Grumier a fait la différence dans le deuxième période en prenant 4 touches d’avance (14-10), avant de s’imposer 15 touches à 11. Le Français va donc vivre sa deuxième finale mondiale après celle qu’il avait perdue en 2010 au Grand Palais à Paris. En finale, Grumier affrontera le vétéran hongrois Imre, 40 ans, tombeur du sud-coréen Jung en demi-finale 15 touches à 8.

17h11 – Epée (H) : Grumier en demi-finale, médaille assurée !

L’affiche du quart de finale entre Grumier et Limardo promettait. D’un côté, le Français, 31 ans, numéro un mondial et champion d’Europe en titre. De l’autre, le Vénézuélien, bientôt 30 ans, champion olympique en titre. Entre ces deux gauchers, le début d’assaut a été tendu et tactique. La preuve, après trois minutes, le score était étriqué, 2 touches à 1 en faveur de Grumier. Le Français a réalisé trois minutes suivantes parfaites au niveau de la maîtrise et de l’intensité pour mener 5 touches à 2. Mais dans la troisième période, Limardo est venu à la bagarre, pour remonter et égaliser à 7 touches partout. Les deux tireurs ont fini à égalité, à 8 touches partout. C’était donc parti pour la prolongation à la mort subite d’une minute, avec la priorité pour Grumier. Le Français a su laisser venir son adversaire pour le toucher au corps et s’imposer finalement 9 touches à 8 pour la plus grande joie de son entraîneur Hugues Obry. En demi-finale, le Français affrontera un invité surprise, le danois Jorgensen.

16h21 – Epée (H) : Grumier en quart de finale !

Dernier Français en lice, Gauthier Grumier était opposé en huitième de finale à l’Israélien Herpe. Le Français, numéro un mondial, a connu un début d’assaut compliqué, son adversaire menant 3 touches à 2. Mais Grumier a alors aligné deux touches de suite pour atteindre la première pause en tête (4-3).

Grumier, sacré champion d’Europe en juin dernier, a accru son avance pour compter trois touches d’avance (9-6) à la seconde pause. Le Français a très solidement poursuivi son travail pour remporter ce huitième de finale 15 touches à 11 après une ultime touche au pied de son adversaire. Gauthier Grumier affrontera en quart de finale le Vénézuélien Limardo, champion olympique, tombeur quelques minutes plus tôt de Ronan Gustin.

16h04 – Epée (H) : Gustin éliminé

A 27 ans, Ronan Gustin ne dispute que ses seconds mondiaux individuels. Le Français était opposé à un sacré épéiste en huitième de finale, le Vénézuélien Ruben LImardo, champion olympique en titre, et vice-champion du monde en 2013. Avant aujourd’hui, les deux tireurs étaient à égalité une victoire partout dans leurs confrontations, la dernière étant revenu à Gustin, lors de l’étape de la Coupe du monde de Vancouver en février que le Français avait remportée.

Gustin a attaqué son match avec efficacité, menant 2 touches à 1 à la première pause. Dans un assaut très tactique, les deux tireurs se sont retrouvés à égalité 5 touches partout à la seconde pause. Le Français a mené 7-6 avant de concéder quatre touches consécutives, permettant à Limardo de prendre les commandes (7-10). Le champion olympique a su gérer cet avantage pour s’imposer 15 touches à 13, laissant alors exploser sa joie d’atteindre les quarts de finale en courant dans tous les sens et en hurlant. Limardo affrontera peut-être Gauthier Grumier en quart de finale si le Français bat l’Israélien Herpe.

14h56 – Epée (H) : Gustin et Grumier en huitièmes de finale, Jérent à la trappe

Premier à disputer son deuxième tour, Ronan Gustin affrontait le Hongrois Redli. Les deux épéistes se sont livrés un combat très fermé, Gustan menant 6 touches à 3 après… six minutes ! Obligé de se jeter sur le Français pour remonter son handicap, le Hongrois a ouvert des brèches à Gustin qui a su s’en saisir pour s’imposer largement 15 touches à 9. En huitième de finale, Gustin défiera le champion olympique en titre, le Vénézuélien Ruben Limardo.

Daniel Jérent était quant à lui opposé au Chinois Jiao. Mené 2-3 après trois premières minutes timides, Jérent a toujours couru après le score, comptant encore trois touches de retard à une minute et trente secondes de la fin (8-11). Poussé par son entraîneur Hugues Obry et par tout le clan français, est revenu à une longueur (10-11) avant d’encaisser quatre touches de rang synonymes d’élimination (10-15) et de contre-performance.

Enfin, Gauthier Grumier, numéro 1 mondial, avait face à lui l’Américain Bratton. Le gaucher français n’a pas eu à trop forcer son talent, menant 5-2 après les trois premières minutes, puis 9-4 après six minutes. Solide et concentré, le numéro un mondial s’impose facilement 15 touches à 7. En huitième de finale, Grumier affrontera l’Israélien Herpe, un adversaire largement à la portée du Français. Il n’y aura donc, au mieux, qu’une seule médaille pour l’équipe de France aujourd’hui, puisque Gustin et Grumier pourraient se croiser en quart de finale.

13h41 – Epée (D) : Il n’y a plus de Française !

Le deuxième tour de l’épreuve individuelle d’épée aux Mondiaux d’escrime a été fatal aux quatre Françaises en lice. Marie-Florence Candassamy a été menée d’entrée par l’Estonienne Embrich (2-5 après les trois premières minutes). La Française de 24 ans n’a jamais pu inverser la tendance, s’inclinant 15 touches à 11. Auriane Mallo avait fort à faire face à l’expérimentée Roumaine Ghermann. La Française de 21 ans s’incline sur le score de 15 touches à 11, sans n’avoir pu faire douter son adversaire. Enfin, Coraline Vitalis avait face à elle une valeur sûre de l’épée internationale, la Hongroise Szasz, triple médaillée mondiale (2ème en 2010, 3ème en 2006 et 2013). La junior française a mis les deux premières touches. Mais Szasz a rapidement pris les commandes de ce match (5-3 après 3 minutes). Malgré une belle combativité, Vitalis s’incline 15 touches à 9. Maureen Nisima avait elle aussi été éliminée au deuxième tour par la Roumaine Dinu (15-7).

12h48 – Epée (D) : Nisima éliminée au deuxième tour

Le parcours de Maureen Nisima s’est arrêté dès le deuxième tour de l’épreuve individuel de l’épée aux Mondiaux d’escrime. La Française de 33 ans affrontait la Roumaine Dinu. Nisima s’est retrouvée menée au score dès le début, comptant notamment cinq touches de retard à la seconde pause après six minutes d’assaut (4-9). La Française n’a jamais pu inverser la tendance, au contraire, s’inclinant finalement sur le score sévère de 15 touches à 7.

Maureen Nisima, championne du monde individuelle en 2010 au Grand Palais à Paris, avait mis sa carrière sportive entre parenthèses pendant deux ans après les JO de Londres, privilégiant sa carrière professionnelle chez L’Oréal. Elle a fait son retour en équipe de France depuis le début de la saison, avec l’objectif de se qualifier pour les JO de Rio l’an prochain, elle qui avait conquis le bronze olympique en 2004 à Athènes.

12h39 – Epée (H) : Les Français reçus trois sur trois

Ils n’étaient que trois épéistes français au premier tour de l’épreuve individuelle aux Mondiaux d’escrime à Moscou, puisqu’hier, Alexandre Blaszyck, le seul à devoir en passer par les qualifications, avait échoué.

Premier en piste, Ronan Gustin, vainqueur cette saison d’une épreuve de Coupe du Monde à Vancouver. Le Français de 24 ans était opposé au Cubain Henriquez Ortiz, et après un début d’assaut compliqué (mené 3-5), Gustin est revenu à hauteur à la première pause (5-5). Mais son adversaire a de nouveau fait la course en tête, Gustin parvenant à passer devant au score (11-10) juste avant la deuxième pause. Gustin a conservé sa touche d’avance jusqu’à 14-13, son adversaire égalisant alors à 14 partout. Mais contrairement aux 4 sabreurs français, tous éliminés hier sur le score de 15-14, cette fois la touche décisive est revenue à Ronan Gustin, qualifié pour le deuxième tour.

Daniel Jérent débutait, lui, sa compétition contre le Brésilien Ferreira. Le Français de 24 ans a pris la mesure de son adversaire, menant 13 touches à 8 à l’issue des trois premières minutes d’assaut. Enfin, le numéro un mondial Gauthier Grumier, affrontait le Kazakh Alimzhanov, que le Français avait battu difficilement cette saison en coupe du monde à Doha. Aujourd’hui, Grumier n’a pas connu de souci : il a inscrit les trois premières touches, puis mené 5-3 à l’issue des trois premières minutes. Le Français a compté jusqu’à six touches d’avance (11-5) et s’est finalement imposé 15-11.

11h01 – Epée (D) : Carton plein pour les Françaises

Elles étaient quatre épéistes françaises qualifiées pour le tableau final, et les quatre ont remporté haut la main leur premier tour.

La doyenne de l’équipe de France d’épée, Maureen Nisima, 33 ans, a réussi une entrée en matière solide lors de l’épreuve individuelle aux Mondiaux d’escrime à Moscou. Nisima a dominé l’Ukrainienne Pochkalova 15 touches à 8. Et la bonne nouvelle peut-être pour Nisima, c’est qu’elle n’aura pas à affronter la Chinoise Sun au tour suivant, puisque la vice-championne du monde 2011 et médaillée de bronze aux JO 2012 a été éliminée d’entrée par la Roumaine Dinu. Marie-France Candassamy était opposée à la Croate Topic. La Française de 24 ans a fait la course en tête dès le début de son assaut pour finalement s’imposer sur le même score de 15 touches à 8. Auriane Mallo, 21 ans, a remporté son premier tour contre la Cubaine Rodriguez Quesada 15 touches à 10.

Enfin, la junior Coraline Vitalis, 20 ans, a surclassé la Finlandaise Salminen 15 touches à 4.

http://rmcsport.bfmtv.com/escrime/mondiaux-escrime-les-resultats-et-infos-du-15-juillet-901804.html

0 Comments

Leave a Comment

Lost Password