Journée maussade dans le clan français lors des Mondiaux de Budapest. Comme plusieurs autres auparavant. Médaillé de bronze sur 100m nage libre, Mehdy Metella ne repartira pas de Hongrie avec une seconde médaille autour du cou. Après avoir battu le record de France du 100m papillon la veille en demi-finale en 51’’06, Metella a tout de même réalisé le deuxième chrono français de l’histoire sur la distance en 51’’16 ce samedi. Insuffisant toutefois pour briller dans une finale extrêmement rapide. Metella se contente ainsi de la 8e place de cette course. « Je pense que j’ai fait une bonne course, je n’ai rien à me reprocher », a commenté le nageur français sur France Télévisions. Nouveau phénomène de la natation mondiale, Caeleb Dressel a remporté ce 100m papillon après avoir déjà décroché le 50m nage libre quelques minutes auparavant.

>> Record de France et finale pour Metella et Henique

Henique n’a pas enchaîné

Record de France et 3e temps des qualifiées, Mélanie Henique nourrissait quelques ambitions à l’occasion de la finale du 50m papillon ce samedi aux Mondiaux. Las, l’Amiénoise n’est pas parvenue à accrocher la rapide vague de Sarah Sjöström, battue sur 100m nage libre vendredi. La Suédoise a décroché l’or en 24’’60 devant la Néerlandaise Ramoni Kromowidjojo et l’Egytpienne Farida Osman. Henique s’est contentée de la 6e place avec un chrono de 25’’76 légèrement en-deçà de son record de France abaissé la veille à 25’’63. « Je suis un peu déçue, a reconnu la nageuse française au micro de France Télévisions. Mais ça a nagé vite, je m’y attendais. Il y a encore des choses à travailler, mais ça faisait longtemps que j’espérais faire moins de 25 »80. » Une barre domptée à deux reprises lors de ces Mondiaux. Prometteur.

>> Metella : « J’ai eu une petite réaction de débutant »

Lacourt le plus rapide, Stravius qualifié

Sa dernière course en carrière aura lieu dimanche dans le bassin de Budapest. Et elle pourrait être couronnée par une très belle médaille. Impressionnant en demi-finale du 50m dos ce samedi, Camille Lacourt a réalisé le meilleur temps des demi-finales en signant tout simplement la meilleure performance mondiale de l’année en 24’’30. Il sera accompagné en finale par Jérémy Stravius. Son compatriote a décroché sa place en finale en prenant le 7e temps des demies en 24’’81.

Une petite revanche pour Lacourt. « Quand je lis des articles, c’est affolant, j’ai l’impression que j’en branle pas une donc ce n’est vraiment pas le cas. Je m’entraîne quand même, je m’entraîne beaucoup moins que ce que je faisais mais je ne fais pas de 100 mètres donc ça tient. Voilà je n’aime pas lire ça parce qu’après on va croire que c’est facile, qu’il n’y a pas besoin de s’entraîner, ce n’est pas le cas », a réagi le champion du monde du 100m dos 2011. « Je savais que je pouvais nager vite donc j’avais envie de montrer ce que j’avais dans mon jeu et apparemment j’ai un bon jeu donc c’est cool. J’ai le meilleur temps, je sais que si je nage dans ces temps-là, y’a des fortes chances de gagner. »

Record de France pour Santamans

Si les médailles ne pleuvent pas dans le bassin de Budapest pour le clan tricolore, les chronos sont tout de même de qualité. Après les records de France vendredi de Metella et Henique, Anna Santamans a elle aussi profité des demi-finales de sa distance, le 50m nage libre, pour battre le record de France en 24’’54. La nageuse niçoise a signé le 6e temps de ces demies durant lesquelles Sarah Sjoström a battu le record du monde… quelques minutes après avoir remporté l’or sur 50m papillon.

VIDEO – Rio 2016, Budapest, ses relations avec Lacourt et Metella… Jérémy Stravius se confie

http://rmcsport.bfmtv.com/natation/mondiaux-de-natation-metella-et-henique-n-accrochent-pas-le-podium-1226807.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password