Jacky Lorenzetti, comment jugez-vous la défaite de votre équipe face à Lyon ?

C’est une très sérieuse contre-performance de l’équipe, qui ne s’est pas montrée digne de l’ambition qu’on peut afficher par ailleurs. Ce n’est pas une catastrophe car il reste 20 matchs. Mais bravo aussi aux Lyonnais, qui ont fait un super match. Ils avaient un peu plus envie que nous. De notre côté, je n’ai pas vu une équipe mais une somme d’individualités qui, par moments, arrive à donner illusion, mais qui manque cruellement de solutions. C’est une grosse déception. Mais on repart et on est toujours debout.

Après la défaite du Racing à Agen, vous aviez affirmé avoir « honte ». Est-ce le même sentiment aujourd’hui ?

Je ne me suis pas exprimé hier (samedi) car les joueurs ne sont pas des enfants. Ils ont des responsabilités. Les coachs ont dit ce qu’il fallait. Je suis resté en retrait. Dans la semaine, on va analyser tout ça pour comprendre, savoir pourquoi on ne parvient pas à concrétiser ce potentiel et afficher un visage plus constant.

Etes-vous inquiet ?

Non, il n’y a pas d’inquiétude même si je préfèrerais qu’on soit, comme Lyon, à 22 points. Rien n’est définitif. Nous sommes toujours dans la bagarre pour la qualification et il reste deux tiers du championnat à disputer. En revanche, pour la Coupe d’Europe, je pensais qu’on se présenterait dans une meilleure forme psychologique. Il ne faudra pas se louper contre Leicester. Nous irons déjà à La Rochelle le week-end prochain et on devra montrer un autre visage. C’est clair qu’il y a de la déception mais pas de résignation.

Vous n’allez donc pas taper sur vos joueurs ?

Non, ils sont sur le terrain. Bien sûr que j’ai ma part de responsabilité car c’est moi qui choisis les hommes. Avec les coachs, on doit assumer. Il n’y a pas de crise. Tout ne va pas bien, mais on va essayer de progresser. Comme tout le monde, on a eu aussi des soucis physiques. On a dû jouer avec deux demis de mêlée (Maxime Machenaud et Teddy Iribaren), nos dix sont blessés. Rémi (Talès) s’est blessé mais c’est comme ça.

La bonne nouvelle de la semaine est l’officialisation du match France-Japon à la U Arena le 25 novembre…

Oui, c’est une belle nouvelle de commencer par un match de l’équipe nationale. A nous d’être à la hauteur de l’événement et montrer à la Fédération que la U Arena, qui est bien née, sera capable de proposer un bel écrin à l’équipe de France.

A lire aussi >> Top 14: Montpellier écrase Brive et reprend sa marche en avant

VIDEO >> Rugby: Mohed Altrad sort du silence

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/lorenzetti-je-n-ai-pas-vu-une-equipe-1268306.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password