Tension entre l’OM et certains de ses supporters. Et même action judiciaire. Ce vendredi, l’Olympique de Marseille a décidé de porter plainte contre une association de supporters, les Yankee Nord Marseille pour escroquerie après un problème de faux billets lors de OM-OL. A l’occasion de ce choc, une centaine de supporters marseillais n’a pas pu entrer dans le Vélodrome avant le coup d’envoi. En cause, l’accès leur a été bloqué par les forces de l’ordre, la faute à un premier incident survenu au bas de la tribune, occupée par les Yankee.

Ces derniers auraient en effet vendu des bracelets (voir ci-dessous) à d’autres supporters, en leur indiquant qu’ils pourraient rentrer dans le stade avec. Ce qui n’était pas le cas. Les supporters floués ont exprimé leur mécontentement à l’OM qui a donc décidé de déposer une plainte. Les abonnements sont normalement individuels et incessibles mais sont parfois vendus à des prix élevés pour un match (la carte d’abonné est ensuite récupérée). Cette saison, aucune place sèche n’est vendue en virage. Seuls les abonnés des groupes y sont donc, soit environ 3.000 places non commercialisées en virages.

OM

Les Yankee dans le viseur de l’OM

Attaqués par le club phocéen, les Yankee Nord Marseille apportent leur réponse, par le biais de leur président, Michel Tonini, pour RMC Sport. Ce dernier reconnaît une faute avec la vente de ces bracelets. « Je suis dans une colère noire, peste-t-il. Ces bracelets dont tout le monde parle, en réalité, ce sont des bracelets qui permettent aux gens de participer au tifo (dans le stade, et donc d’accéder au Vélodrome). On en a revendu 110 à des membres de sections (comprendre des supporters, et non des abonnés) contre 20 ou 30 euros pour qu’ils participent au tifo, et c’est bien la seule faute que je veux bien reconnaître.

Le problème, c’est que d’autre petits malins ont vu la combine, et ont voulu en profiter pour revendre leurs bracelets. Et c’est pas 30 euros qu’ils les ont revendus, mais 70 ou 90! Je me suis retrouvé devant le stade avec une foule de pauvres gens qui s’étaient fait arnaquer! Ce qui me rend fou, c’est qu’à aucun moment l’OM ne m’a appelé. Pourtant ils ont mon numéro! J’en conclus une chose: ils sautent sur l’occasion pour nous attaquer. Ils veulent nous voir disparaître. » Une affaire qui se réglera donc devant les tribunaux.

VIDEO. Deschamps doit-il privilégier une autre formule que celle avec Giroud avant-centre?

http://rmcsport.bfmtv.com/football/l-om-veut-nous-voir-disparaitre-le-president-des-yankee-attaques-par-marseille-reagit-a-l-affaire-des-fausses-places-1402947.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password