Et soudain, Memphis Depay a fait chavirer le Groupama Stadium… Le chrono égrenait les dernières secondes du choc au sommet de la 22e journée de Ligue 1. Et le milieu de terrain néerlandais a décoché une lourde frappe à l’entrée de la surface. Alphonse Areola n’a même pas bougé (90e+4). KO debout, le PSG venait de subir sa troisième défaite de la saison toutes compétitions confondues, la seconde en Ligue 1 après celle de Strasbourg (1-2), lors de la 16e journée. Un résultat qui permet aux joueurs de Bruno Genesio de repasser à la deuxième place, un point devant l’OM et deux devant Monaco. 

À lire aussi >> OL-PSG, le film du match 

Pour Paris, toujours leader, c’est un coup d’arrêt, quatre jours après la démonstration contre Dijon (8-0). Les joueurs d’Unai Emery ont fini le match à dix après l’expulsion de Daniel Alves pour un carton rouge direct (57e). Le latéral brésilien avait taclé l’infatigable Tanguy Ndombele par derrière. Clément Turpin a sorti un carton jaune de sa poche avant de « gonfler » sa sanction devant l’attitude véhémente de l’ancien Barcelonnais. Le symbole d’une équipe parisienne toujours largement en tête de la Ligue 1 (avec dix points d’avance sur l’OM) mais clairement bousculée par l’OL dans un match d’une folle intensité. 

Fekir surprend Areola

Jeudi, Jean-Michel Aulas assurait préférer « (Nabil) Fekir à Neymar », comme pour mieux valoriser le début de saison étincelant de son milieu de terrain. Face au PSG, et en l’absence de la star brésilienne en raison d’une douleur à la cuisse droite, l’international français a mis moins de deux minutes à conforter la parole de son président. Le temps d’ouvrir le score d’un coup franc excentré situé à une trentaine de mètres du but d’Alphonse Areola (2e). Le portier parisien avait laissé son côté gauche grand ouvert, anticipant un centre. Fekir en a profité pour inscrire son seizième but de la saison (un de plus que Neymar) en Ligue 1. Le cinquième lors des cinq derniers matchs. Attentif face à Mariano Diaz (65e) et Maxwell Cornet (85e), Areola n’a pas toujours dégagé une grande sérénité, à l’image de sa sortie hésitante devant Rafael (78e). 

À lire aussi >> OL-PSG: Jean-Michel Aulas préfère Fekir à Neymar

Mbappé malmené 

Kylian Mbappé a été victime de l’agressivité des Lyonnais en première période. Titularisé sur le côté droit de l’attaque parisienne, l’ancien Monégasque s’est ouvert l’arrière du crâne après un choc avec Houssem Aouar (21e) avant de se faire violemment « sécher » par Anthony Lopes alors qu’il convoitait un ballon sur une ouverture en profondeur de Marco Verratti (29e). Sonné par le choc, l’international tricolore est resté de longues minutes au sol avant de se relever puis d’être évacué sur civière (36e). Il a cédé sa place à Julian Draxler. 

À lire aussi >> OL-PSG: Mbappé évacué sur civière après un énorme choc avec Lopes

Le missile de Kurzawa

Si ses talents de défenseur sont régulièrement discutés, les aptitudes offensives de Layvin Kurzawa, qui a longtemps évolué au poste d’avant-centre dans ses plus jeunes années, ne sont plus à démontrer. Le latéral français a relancé les Parisiens juste avant la pause d’une reprise de volée surpuissante qui s’est logée sous la barre après un centre de Daniel Alves côté droit (45e+4). Avant cela, les occasions du PSG s’étaient déjà procuré quelques occasions, par Edinson Cavani (8e, 12e) ou Jérémy Morel, dont la tête, sous la pression d’Adrien Rabiot, a bien failli tromper la vigilance de son propre gardien (18e). Le but de Kurzawa a finalement matérialisé la domination parisienne dans le jeu. Ses défauts ont refait surface en toute fin de match: c’est lui qui perd le ballon sur le but de la victoire de Depay. 

À lire aussi >> PSG: Marquinhos en pleurs à l’évocation du départ de Lucas

Lo Celso relance le débat, Ndombele impressionne

Titularisé pour la cinquième fois d’affilée en Ligue 1, Giovani Lo Celso passait son premier grand test au poste de sentinelle, à trois semaines et demie du huitième de finale aller de Ligue des champions face au Real Madrid. Et l’Argentin a plutôt souffert, notamment face à Ndombele. Déjà impressionnant lors du match aller, l’ancien Amiénois a une nouvelle fois été énorme face au PSG, mettant régulièrement au supplice ses adversaires par sa puissance physique et la justesse de ses orientations. Lo Celso a en notamment fait les frais (25e). De quoi alimenter le débat sur les options du PSG au poste de numéro six en l’absence de Thiago Motta, et alors que la venue de Lassana Diarra se précise, selon les informations publiées par RMC Sport dans la soirée. Aligné en position de relayeur, son poste de prédilection, Adrien Rabiot a brillé. 

À lire aussi >> Mercato: Lassana Diarra à un pas du PSG

VIDEO – Fabinho: « Il faut continuer pour essayer de gagner cette bataille à trois »

http://rmcsport.bfmtv.com/football/ligue-1-l-ol-fait-tomber-le-psg-et-reprend-la-deuxieme-place-1355177.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password