Monaco ne fait plus peur : FAUX

Il y a des faits indéniables. Monaco s’est ramassé violemment en Ligue des champions, et a connu une phase très difficile cet automne, avec les déroutes contre Porto (2-5) et Leipzig (1-4), la défaite à domicile contre Paris (1-2), et un revers à Nantes sur le fil aux allures de KO (1-0). Mais le bilan est loin d’être noir pour cet ASM déplumé à l’inter-saison. Après quatre victoires sur les quatre derniers matches, elle pointe son nez à la trêve avec 41 points, soit un de moins que la saison dernière. Déchargée de ses obligations continentales, cette équipe en reconstruction, portée par un Falcao en feu, avec un Lemar de retour de blessure et un Baldé Keita qui ne tourne pas encore à plein régime, n’est vraiment pas loin du compte.

>> Les cadeaux de Noël des joueurs de L1

Mariano n’est qu’un croqueur : FAUX

Il frappe un peu trop, oublie parfois le jeu, et n’hésite pas à voler un but à un coéquipier si l’occasion se présente. Mariano est un vampire assoiffé de buts, irritant parfois, mais son apport à l’OL n’en est pas moins considérable. Avec treize buts et trois passes décisifs, il présente exactement le même bilan que Nabil Fekir. Si vous vous dites qu’au sein d’une telle attaque, il devrait compter quelques assists de plus au compteur, notez que Luis Suarez n’en est qu’à une au Barça. Il a sans doute perdu quelques buts en route par excès d’individualisme, mais il en a gagné d’autres. Et sa débauche d’énergie au pressing est une bénédiction pour ses récupérateurs. Ses motivations ont beau être très individualiste, il n’en est pas moins précieux pour le collectif.

>> Ligue 1: pourquoi seulement cinq équipes ont une différence de buts positive

Les débuts de Mbappé au PSG sont mitigés : FAUX

Les commentaires sur ses débuts parisiens ont oscillé entre le tiède et le frais. L’attente et l’impatience ont faussé un peu les analyses, ce qu’une petite phase sans réussite n’a pas arrangé. Mais à 19 ans, le prodige parisien est pourtant toujours aussi impressionnant, et son excellente série avant la trêve (quatre journées en marquant) lui offre un bilan remarquable, sans contestation possible. En 14 journées de championnat, il en est à huit buts et sept passes décisives. En six de Ligue des champions, c’est quatre buts et trois passes décisives. Vous l’avez? Ça monte à 22 buts venus de ses inspirations, en 20 rencontres. Pas trop mal pour une semi-réussite.

Vidéo – PSG : Quelles pistes pour le mercato ?

http://rmcsport.bfmtv.com/football/ligue-1-les-idees-recues-de-la-premiere-partie-de-saison-1335327.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password