Depuis quelques mois, le PSG peut à nouveau compter sur ses plus fidèles supporters. A domicile comme à l’extérieur. Avec la bénédiction du club, les ultras parisiens ont repris leur place en tribunes. Et pour l’instant, ça se passe plutôt bien, comme le confirme Antoine Mordacq. Nommé cet été à la tête de la Division nationale de lutte contre le hooliganisme, ce jeune commissaire de 32 ans était notamment responsable de la sécurité des stades durant l’Euro 2016. Et il suit de près les agissements du Collectif Ultras Paris, installé dans le Virage Auteuil.

>> PSG: Rabiot aurait deux conditions pour prolonger (et elles sont loin d’être réunies)

« Leur retour se passe dans le dialogue avec le club, c’est déjà un bon point, a confié Mordacq au Parisien-Aujourd’hui-en-France. Le dernier exemple en date, c’est l’organisation du déplacement à Anderlecht (ce mercredi en Ligue des champions, ndlr). Au Parc des Princes, les choses se passent bien sous l’autorité de la préfecture de police de Paris, notamment parce que des dispositifs importants de sécurité sont mis en place. En revanche, le suivi des supporters à l’extérieur est plus sensible. Y compris dans le cadre des matchs des équipes amateurs du PSG. Nous restons vigilants à l’égard des ultras parisiens. »

Moins d’interdits de stade en Île-de-France

Parmi les 340 interdits de stade recensés en France, la plupart viennent aujourd’hui de Lyon, Saint-Etienne, Marseille, Bastia et Nice. « La région parisienne est beaucoup moins représentée qu’avant dans cette catégorie », révèle Mordacq.

>> Comparez vos scores sur Mon Petit gazon aux stars de l’After

VIDEO: l’équipe-type de la 9e journée de Ligue 1 de Courbis

http://rmcsport.bfmtv.com/football/les-autorites-restent-vigilantes-avec-les-ultras-du-psg-1278969.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password