Nicolas Douchez a passé la journée en garde à vue à Paris. Le gardien du RC Lens a été interpellé ce jeudi matin dans le 17e arrondissement. Alertés par un appel signalant un différend conjugal, vers 5h30, les policiers du secteur se sont présentés à l’adresse indiquée. La compagne de Douchez, dénudée et portant des traces de sang, leur a ouvert la porte. Elle a hurlé: « Il m’a cassé la tête ». L’ancien gardien du PSG est alors apparu derrière elle, en état d’ébriété, avant de décliner son identité. En pénétrant dans l’appartement, les forces de l’ordre ont constaté des traces de sang sur le sol de l’entrée. Lors de l’inspection des lieux, ils ont relevé trois tiroirs cassés dans la salle à manger, ainsi que de la vaisselle jonchant le sol et un tabouret renversé.

>> Nicolas Douchez en garde à vue pour violences conjugales

Un taux d’alcoolémie très élevé

Dans la chambre, une coiffeuse a été détruite, des verres cassés au sol et une lampe brisée. Lors de son audition, la jeune femme, âgée de 27 ans, a raconté qu’elle était sortie la veille avec Nicolas Douchez, qu’ils avaient bu et qu’il lui avait fait une crise de jalousie. De retour à leur domicile, le gardien du RCL l’aurait saisie par les cheveux et lui aurait cogné à plusieurs reprises la tête contre le mur. Elle a alors appelé au secours. Après avoir été conduit au commissariat central du 17e, le footballeur de 37 ans a été contrôlé avec 1,64 mg d’alcool par litre de sang. Un taux, très important, plus de trois fois supérieur à celui autorisé au volant (0,5 mg) à titre de comparaison.

http://rmcsport.bfmtv.com/football/ce-que-l-on-sait-sur-l-interpellation-de-nicolas-douchez-1287514.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password