« Quand est-ce que nous avons vu la dernière fois un arbitre français dans une grande compétition internationale? », a demandé Manu Petit au Vestiaire (du lundi au vendredi sur SFR Sport 1) ce jeudi. S’il a posé la question, c’est parce que pour notre membre de la Dream Team SFR Sport, le corps arbitral français ne se remet pas en question aujourd’hui, contrairement à son époque.

Pour le champion du monde 98, ce comportement a changé la relation arbitre-joueur avec le temps : « Quand j’ai débuté en pro, on connaissait le prénom des arbitres et eux connaissaient nos prénoms. Ils étaient durs mais étaient réglos sur le terrain. Ils n’hésitaient pas à sourire, à bavarder avec toi, à t’expliquer la sanction » a-t-il raconté.

Un constat qui a bien changé avec le temps: « Aujourd’hui il y a une radicalisation des deux postures. Celui qui donne la sanction ne donne jamais d’explication, c’est une façon d’asseoir encore plus son autorité. La personne qui la reçoit, elle, est toujours dans la véhémence et souvent même dans l’agression verbale. »

>> Retrouvez le best-of du Vestiaire sur le site et l’appli SFR Sport

http://rmcsport.bfmtv.com/football/le-vestiaire-le-corps-arbitral-francais-ne-se-remet-pas-en-question-le-cri-d-alarme-de-manu-petit-1322341.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password