Le match : Un Toulon au deux visages

Toulon n’y arrive pas. Auteur d’une demi-rencontre face aux Scarlets, les Varois ont à nouveau affiché leur visage récurrent du début de saison. Cette fois, son niveau inégal a bien failli lui coûter une défaite à domicile pour ses débuts en Champions Cup. Les sifflets descendus des travers de Mayol ont d’ailleurs parfaitement décrit la pauvre seconde période des Toulonnais.

Ce début de seconde période manqué l’a été dans tous les compartiments du jeu. Fébriles défensivement, et surtout très indisciplinés, les hommes de Fabien Galthié se sont retrouvés comme de simples spectateurs pendant vingt minutes. Vingt minutes où tout un collectif est devenu complètement désorganisé et incapable de réagir. La concentration est une donnée que ce RCT version Galthié doit encore apprendre.

L’action : l’essai de Guirado

On joue la 13e minute et Toulon menait déjà 10-0 lorsque Leigh Halfpenny manque une pénalité pourtant dans ses cordes. Les Toulonnais jouaient vite le renvoi aux 22 mètres et déstabilisaient la défense des Scarlets sur plusieurs temps de jeu. Le ballon arrivait alors dans les mains de Ma’a Nonu au centre du terrain qui fixait plusieurs Gallois et libérait l’espace pour Tuisova dans le couyloir. Ce dernier éteignait son ancien coéquipier Halfpenny d’une charge dévastatrice avant de retrouver Guilhem Guirado avec une superbe passe après contact. Le capitaine varois allait inscrire le deuxième essai de son équipe et offrait 15 points d’avance à son équipe (15-0, 13e)

Le facteur X : les entames de mi-temps

Si les Toulonnais ont complètement dominé le premier quart d’heure du premier acte (15-0 à la 13e minute), les Gallois leur ont rendu la pareille sur les dix premières minutes du second. Deux essais de McNicholl (42e) et d’Halfpenny (48e) permettaient aux Scarlets de revenir totalement dans la partie seulement dix minutes après l’entame du second acte. Un relâchement coupable pour des Varois qui se sont faits peur et ont du batailler jusqu’au bout pour l’emporter d’un petit point.

La stat : 20

Entre la 24e et la 62e minute, les Toulonnais n’ont inscrit aucun point tandis que les Gallois en marquaient vingt dans ce même laps de temps. Cet énorme passage à vide des Varois après une entame tonitruante permettait aux Gallois de revenir complètement dans la partie, et même de passer devant (18-20 à la 61e). François Trinh-Duc stoppait l’hémorragie à la 64e avec une pénalité qui redonnait deux points d’avance aux siens.

Quentin Soubranne

Francois Trinh-Duc (Toulon) / lors de Toulon - Scarlets

Francois Trinh-Duc (Toulon) / lors de Toulon – ScarletsGetty Images

http://www.rugbyrama.fr/rugby/champions-cup/2017-2018/l-antiseche-toulon-a-minima_sto6368203/story.shtml

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password