« Il aurait pu arrêter après Rio. Après tout, il était déjà trentenaire et quadruple champion du monde. Mais la perspective de nager un ultime 50m dos, sa course fétiche, à Budapest, là où tout a commencé en 2010, a aiguisé son appétit. Et Camille a replongé pour tenter l’impossible : gagner sa 3e finale mondiale dans cette épreuve, sans s’entraîner ou presque. Un pari fou que seul un nageur de sa classe pouvait s’autoriser. 24 secondes et 35 centièmes plus tard, il met une nouvelle fois le monde à ses pieds. Comme avant, lorsqu’il était un nageur à plein temps. Plus tard, la Marseillaise nous fera réaliser que c’est vraiment fini. Un moment d’émotion emprunt de tristesse. Après 8 années au plus haut niveau et un palmarès gigantesque, Camille tire sa révérence. Chapeau l’artiste. Tu vas nous manquer. »

>> Mondiaux: la sublime dernière dorée de Lacourt


http://rmcsport.bfmtv.com/natation/kamoun-camille-tu-vas-nous-manquer-1228063.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password