En passant en moins de 90 kilos, Loïc Piétri a créé un appel d’air. Le champion du monde 2013 a affamé une meute de poursuivants aux dents longues qui vivaient sous son joug. A Montbéliard, Pape Doudou Ndiaye connaissait l’importance du rendez-vous national : « J’avais beaucoup de pression. Je me suis dit que si je perdais ça pouvait être une saison à vide. Et à côté de ça, il y avait l’envie de prendre la 1ere place de la catégorie en France. »

Troisième des championnats du monde junior en 2014

L’élève de Stéphane Auduc à Sucy-en-Brie (Val-de-Marne) est du genre pressé. Il a terminé troisième des championnats du monde junior en 2014 et compte déjà une sélection au Tournoi de Paris. « Mais qu’est-ce que j’attends ? » répète-t-il en voyant les judokas de son âge comme son ami Walide Khyar (champion d’Europe 2016) déjà briller en senior.

« Je m’entraîne trop fort parfois »

Mais le tempo de son envie ne s’accorde pas à celui de son corps. Le moins de 81 kilos doit composer avec les blessures. Cette fois-ci, c’est une cheville qui a failli lui jouer un mauvais tour : « Je l’ai bien gérée sourit-il. Le problème de mon parcours c’est la gestion des blessures. Je suis très fort à l’entraînement car je m’entraîne fort, trop fort parfois. Il faut que j’arrive à trouver le moment où je suis fatigué. Si j’arrive à bien m’entraîner, je performe. »

A lire aussi >> Toute l’actu du judo

Et c’est vrai. Des judokas étrangers de renom ont tiqué sur ce technicien qui leur rentrait dedans sans vergogne. Aujourd’hui à Montbéliard, il a été totalement appliqué à la réussite de sa mission. Comme en école de kinésithérapie. Cet élève appliqué a longtemps hésité avec la médecine. Il est d’ores et déjà sélectionné pour le prochain Tournoi de Paris (11-12 février) avec l’envie d’accrocher une médaille après une première expérience courte en 2015 (défaite au premier tour) : « J’étais parti sur une défaite frustrante. Je me suis dit que j’aimerais bien y faire une belle médaille. Ça doit marquer une carrière. » Une breloque serait quasiment synonyme d’une sélection pour les prochains championnats d’Europe.

http://rmcsport.bfmtv.com/judo/judo-ndiaye-heureux-comme-un-pape-1058760.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password