L’escrime française va mieux. Après plusieurs années compliquées et le difficile rebond d’après l’échec de Londres, les escrimeurs français redressent la tête. Avec Rio en ligne de mire. Dans la course aux Jeux Olympiques, les Tricolores s’offrent un quasi sans-faute avec 15 qualifiés sur 16 possibles.

Ce samedi à Séoul, Vincent Anstett a décroché son billet en se hissant en 8e de finale de la dernière épreuve de sélection en sabre. Son élimination par le Russe Alexey Yakimenko ne change rien pour lui mais empêche Nicolas Rousset de le rejoindre. Une qualification d’Anstett pour les quarts aurait offert un séjour estival au Brésil à Rousset. « J’aurais aimé que tout le monde soit là, parce que ça fait longtemps que ça ne s’est pas vu. Il y en a un qui va rester à la maison, mais pour le groupe, c’est plutôt une bonne saison de qualification », a expliqué à l’AFP le directeur technique national Christian Peeters.

Mieux qu’à Londres

15/16 pour les Bleus en individuel et 4/4 par équipes, c’est presque aussi bien que la Russie, seule nation qui enverra plus de représentants aux Jeux Olympiques. C’est d’ores et déjà mieux qu’en 2012. La France avait envoyé 11 escrimeurs et deux équipes pour ne ramener aucune médaille de Londres. Ysaora Thibus, Astrid Guyart et Anstett en seront, les autres places seront distribuées par le comité de sélection.

http://rmcsport.bfmtv.com/escrime/jo-2016-l-escrime-francaise-s-offre-presque-un-sans-faute-962272.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password