Son histoire n’est pas sans rappeler celle de Florian Cazenave, l’ancien demi de mêlée perpignanais contraint de s’exiler en Italie après avoir perdu l’usage de son œil gauche et de retour en Top 14 cette saison à Brive. Mercredi, le demi d’ouverture Ian McKinley, borgne depuis 2012, a été retenu dans le groupe italien par Conor O’Shea en vue des trois tests de novembre de la Squadra Azzurra (face aux Fidji, à l’Argentine et à l’Afrique du Sud).

Sérieusement blessé par un coup de pied involontaire dans un regroupement à l’entraînement en janvier 2010, McKinley, atteint d’une cataracte, avait définitivement perdu l’usage de son œil gauche dans le courant de l’été 2011. A 22 ans, alors qu’il portait le maillot du Leinster, il décidait alors de mettre un terme à sa carrière. Mais trois ans plus tard, en Italie, il retrouvait les terrains après avoir été autorisé à jouer avec des lunettes de protection validées par la Fédération internationale. Il devenait alors le premier joueur monophtalme à pratiquer le rugby.

« Ne jamais perdre espoir »

Aujourd’hui, à bientôt 28 ans, après avoir fait ses preuves dans le championnat italien dans les rangs de Leonorso Udine, Viadana et Trévise, McKinley, désormais sélectionnable avec l’Italie, va donc découvrir le niveau international. Il y a trois ans, à l’évocation du cas Cazenave, qui cherchait un club en Italie, la France lui refusant le droit de jouer, McKinley donnait ce conseil: « Je lui conseille de ne jamais perdre espoir. » Nouvelle preuve avec cette convocation inédite en équipe nationale.

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/italie-borgne-ian-mckinley-appele-pour-disputer-les-tests-de-novembre-1275534.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password