Mathieu Bastareaud est dans la tourmente. Le centre international du RCT (29 ans, 42 sélections) a été cité après la victoire contre Trévise (36-0) dimanche en Champions Cup. « Bastareaud est soupçonné d’avoir insulté un joueur de Benetton Rugby à la 80e minute du match en infraction à la Règle 9.12 », indique un communiqué de l’EPCR, organisme qui gère les Coupes d’Europe. 

Après une courte empoignade, le Toulonnais, en colère, avait lancé à Sebastian Negri les mots « fucking faggot », qui signifient en français « putain de pédé », en réponse à une première insulte du joueur italien. Malheureusement, les insultes étaient parfaitement audibles pour les caméras grâce au micro de l’arbitre, qui se trouvait à proximité. Surtout, le tweet de l’ancien international anglais Andy Goode (qui commentait le match pour la télévision britannique) a rapidement enflammé les réseaux sociaux. 

Mathieu Bastareaud, surpris des proportions prises par cette polémique, a présenté ses excuses dimanche soir sur twitter. Selon nos informations, il fera de même mercredi matin lors de son audition à Londres, accompagné de son avocat. « Mathieu regrette son geste, nous a dit un de ses proches. Il est désolé. Et on ne peut pas reprocher à Mathieu d’être quelqu’un d’intolérant. »

L’audition aura lieu à 11h30 (heure française) soit quelques heures avant l'(annonce de la composition du XV de France pour le premier match du Tournoi.

Boudjellal: « Mathieu est très touché et vit mal ces accusations d’homophobie »

« C’est un bon mec, complète son président Mourad Boudjellal. C’est un brave mec. Moi qui connait Mathieu, je peux vous dire que s’il y a bien un mec qui ouvert au monde et qui a une grande ouverture d’esprit c’est Bastareaud. Il ne faut pas le présenter comme ça, ça serait une connerie absolue. Mathieu, ce n’est pas un mec homophobe. C’est un mec qui vit sa vie et qui est pour que chacun fasse ce qu’il a envie de faire. Mathieu est très touché et vit mal cette situation et ces accusations d’homophobie. »

Le Varois, qui a rencontré son avocat Philip Fitzgerald ce lundi après-midi, risque gros cependant. Dans le barème communiqué par l’EPCR, la sanction minimale est de six semaines. Autant dire que Bastareaud raterait alors une bonne partie du Tournoi des VI Nations si cela était le cas. Il ne pourrait alors être retenu face à l’Irlande, l’Ecosse, l’Italie lors des trois premières journées, ne pouvant postuler que pour l’Angleterre (le 10 mars) et le pays de Galles une semaine plus tard. Pressenti pour figurer dans le groupe annoncé mercredi par le nouveau sectionneur Jacques Brunel, Mathieu Bastareaud espère obtenir la clémence de l’EPCR.

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/insulte-homophobe-bastareaud-se-rendra-a-londres-mercredi-pour-se-defendre-1350550.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password