Quand le champion entre en scène, le premier soir de la saison, toute la franchise est récompensée lors de la remise des fameuses bagues. C’est une tradition en NBA. C’est donc sous les applaudissements nourris de l’Oracle Arena que Steve Kerr, son staff, et bien sûr tous les joueurs des Golden State Warriors ont reçu leur dû (retardant au passage le coup d’envoi de la rencontre).

Les nouveaux Houston Rockets, tout pimpants, espèrent vivre eux aussi pareille cérémonie dans un an. C’est dans cette optique que Chris Paul est venu s’associer à James Harden dans le Texas cet été. Un transfert de poids qui nécessite un temps d’adaptation évident. Cela s’est d’ailleurs ressenti dès le début de la partie. Il était effectivement difficile de faire plus compliqué comme premier test. Les Warriors et leur armada, aux principes maîtrisés sur le bout des doigts, ne laissent généralement aucune marge de manœuvre à leurs adversaires.

Bien trop statiques en attaque, les Rockets en ont fait les frais en comptant jusqu’à 17 points de retard en première période. Ils semblaient dominés par la machine impressionnante de Golden State, portée par un Draymond Green très altruiste et un Nick Young redoutablement efficace pour sa première sortie avec sa nouvelle équipe. La sortie sur blessure (encore une…) de Green, victime d’une entorse au genou, a changé la donne.

La remontée folle des Rockets

Trop peu concernés en défense, les Californiens ont laissé les Rockets agresser le cercle jusqu’à épuisement. Surtout jusqu’à revenir au score. Sept points consécutifs de l’improbable Luc Mbah a Moute ont remis Houston sur les bons rails. Comme un symbole, c’est sans Chris Paul, scotché sur le banc, qu’Harden et les Rockets ont même fini par reprendre les devants sur deux lancers-francs de P.J. Tucker à quelques secondes du buzzer. Les Warriors ont tout de même eu une possession pour tuer le match. Ils l’ont même fait. Kevin Durant l’a fait ! Le MVP des dernières finales a profité du cafouillage pour prendre un tir à mi-distance… après le buzzer ! Panier refusé et hold-up parfait de Houston sur le parquet d’Oakland pour commencer la saison.

Le score final

Warriors – Rockets : 121-122

http://www.eurosport.fr/basketball/nba/2017-2018/houston-a-reussi-le-hold-up-parfait-contre-golden-state_sto6370892/story.shtml

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password