François Gabart peut ouvrir le champagne. Huit heures après avoir franchi la ligne d’arrivée virtuelle au large de l’île d’Ouessant et signé un superbe record du tour du monde en solitaire (42 jours et 16 heures), le skipper français a amarré son trimaran Macif dans le port de Brest à 11h ce dimanche.

A lire aussi >> Record du tour du monde à la voile: Gabart, c’est toujours plus fou !

« Je ne m’attendais pas ça. J’avais un petit espoir de battre ce record. Mais le battre autant (6 jours), je ne l’aurais jamais imaginé, a confié Gabart. Avec toute l’équipe, on a fait un super bateau, un super tour du monde, je suis fier de ce voyage. C’est énorme. J’ai eu de la réussite avec la météo. Peut-être que si j’étais parti trois heures plus tard, ça se serait passé autrement. »

A lire aussi >> Record du tour du monde à la voile. Desjoyeaux: « C’est incroyable! »

« J’ai mal partout »

« C’était irréel cette arrivée cette nuit, dans le noir au milieu des pêcheurs, a poursuivi le skipper de 34 ans. Sur la ligne, il y avait un pêcheur à qui j’ai demandé si je pouvais passer à droite. »

« C’était épuisant, dur mais je le savais. J’ai mal partout, je ne dors pas, je n’en peux plus », a admis Gabart.

« Ce record va être battu rapidement »

Interrogé quant à son avenir sur les mers, Gabart a assuré avoir encore beaucoup d’appétit: « Je ne m’inquiète pas de la suite. Ce bateau a volé par moments. Demain, on volera autour du monde. Si quelque chose me fait rêver, c’est de voler autour du monde. On n’en est pas loin. Ce record va être battu rapidement et énormément. »

http://rmcsport.bfmtv.com/voile/gabart-de-retour-a-brest-apres-son-formidable-record-j-ai-mal-partout-je-n-en-peux-plus-1329393.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password