Il a savouré au milieu des siens, le sourire triomphant. Oui, Chris Froome peut être fier de lui ce dimanche, à Madrid, théâtre d’une performance historique. La capitale espagnole n’a pas seulement accueilli l’arrivée de l’édition 2017 de la Vuelta, elle a surtout accueilli un champion hors-normes dans l’histoire du vélo: le Britannique est devenu ce jour le premier cycliste à réaliser le doublé Tour de France-Vuelta dans cet ordre – avant, la Vuelta se déroulait pendant le printemps – et le troisième à s’offrir ces deux grandes courses à étapes dans la même année, avec les Français Jacques Anquetil (1963) et Bernard Hinault (1978).

Une performance majuscule en forme de revanche aussi pour l’intéressé, trois fois dans sa carrière aux portes d’un succès en Espagne (2011, 2014, 2016), avant, enfin de décrocher le Graal. « L’an dernier, j’ai gagné le Tour et terminé deuxième de la Vuelta. Cela m’a donné une grande motivation en me montrant que c’était possible de faire le doublé », a avoué Froome en conférence de presse, avant la 21e et dernière étape de la Vuelta.

Madiot: « Il est à son niveau habituel »

« Le Tour et la Vuelta sont deux événements différents. Le Tour est la plus grande des récompenses pour un cycliste professionnel, c’est le plus grand événement du calendrier et la Vuelta représente un autre style de course, poursuit Froome. C’est davantage un défi physique que le Tour au vu du nombre d’arrivées au sommet, des tactiques agressives, des conditions de course avec des journées à plus de 40°C, d’autres sous la pluie et 10°C, des jours de fort vent… C’est vraiment rude. »

Pas tant que cela visiblement pour lui… car comme l’explique Marc Madiot, le directeur sportif de la FDJ, celui qui s’était révélé en 2011 en terre espagnole, était dans les conditions optimales pour réaliser ce doublé. « Il est arrivé au départ du Tour de France avec peu de jours de courses, il avait de la réserve pour pouvoir assumer un deuxième grand Tour dans de bonnes conditions, rappelle Madiot. Il avait failli le faire déjà par le passé, il l’a réalisé cette année. Il est à son niveau habituel, même si la marge de manœuvre par rapport à la concurrence est peut-être un peu réduite. »

Pineau: « Froome est le meilleur coureur du monde dans les courses par étapes »

La faute à une équipe, la Sky, bien au-dessus du reste de la concurrence. « Il a une équipe composée uniquement de leaders, affirme Madiot. Quand vous voyez la composition de la Sky, c’est très simple: ils ont un budget qui est le double ou le triple de bon nombres de concurrents. On a tous des moyens de faire un bon Tour dans l’année mais on a difficilement les moyens d’en faire deux. Il y a une différence de potentiels sportifs entre la Sky et le reste du monde. » Pour Jérôme Pineau, manager de la future équipe Vital Concept, Froome a surtout fait preuve d’une excellente gestion de la Vuelta… comme lors du Tour de France.

« Il n’a pas dominé La Vuelta, assure Pineau. Il a su gérer les temps faibles à la perfection et il a su exploiter ses qualités. Chris Froome est le meilleur coureur du monde dans les courses par étapes. Il s’est aligné sur deux grands tours cette année, les a emportés les deux, avec une très forte équipe. Il va y avoir fort à faire pour lui pour compenser le départ de Nieve qui va s’en aller chez Orica-Scott. Il était un équipier de luxe sur cette Vuelta. » Ce départ n’empêchera pas Froome de vouloir encore s’inviter au festin. La suite? « Je rêvais d’être dans cette position, d’écrire l’histoire, d’être le premier coureur britannique à remporter la Vuelta, le premier coureur à gagner le Tour et ensuite la Vuelta. Cela scelle ma place dans l’histoire de ce sport. J’ai encore beaucoup de motivation, il me reste beaucoup de choses à accomplir. » Et de moments historiques à écrire.

VIDEO-Di Meco: « l’OM est encore loin de jouer le titre en L1

http://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/froome-s-offre-un-double-tour-vuelta-totalement-inedit-1253320.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password