Toulon : Démarrage difficile

C’est un mal récurrent que les Toulonnais vont devoir soigner rapidement. Pour leur entrée en lice en Champions Cup, les hommes de Fabien Galthié sont une nouvelle fois passés à côté du début de leur seconde période. Un énorme trou d’air qui a bien failli leur coûter très cher puisqu’ils ont dû batailler jusqu’à l’ultime seconde pour s’imposer face aux dangereux Scarlets de Llanelli (21-20). Et dire qu’ils menaient 18-0 après 23 minutes de jeu…

Les sifflets descendant des travées de Mayol au coup de sifflet final en disent long sur les sentiments des supporters du RCT. Une interception d’Éric Escande (7e) et un festival de Joshua Tuisova pour envoyer Guilhem Guirado à l’essai (13e) avaient en effet placé leurs protégés dans les meilleures dispositions. Mais le reste de la rencontre fut essentiellement marqué par une forte indiscipline et une certaine incapacité à porter le danger dans le camp gallois.

Retour mitigé pour Halfpenny à Mayol

A leur décharge, les Toulonnais ont fait preuve d’une grande solidarité défensive pour résister aux assauts de l’intenable Johnny McNicholl, justement récompensé d’un essai (42e), et de ses partenaires. Le carton jaune reçu par Hugo Bonneval juste avant la pause aura aussi pesé lourd, puisque c’est en infériorité numérique que les Varois ont encaissé les deux essais des Scarlets. Le second étant l’oeuvre de Leigh Halfpenny.

Pour son retour à Mayol, l’ancien Toulonnais a d’ailleurs vécu un après-midi contrasté. En échec sur sa première tentative de la partie, l’arrière international gallois a également été sonné sur la charge de Tuisova qui a amené la deuxième réalisation toulonnaise. Avant de revenir en jeu, de retrouver son adresse face aux perches et donc d’inscrire le second essai de son équipe. Il aurait même pu crucifier ses anciens partenaires en fin de match (69e).

Un ultime raté qui allait précipiter la chute des Scarlets. Les champions de la dernière Ligue celte, qui étaient venus faire un coup sur la Rade et qui visent clairement la qualification pour les phases finales, repartent tout de même de Toulon avec un point de bonus défensif mérité. Un pécule que les Toulonnais aurait pu leur ôter… avec davantage de précision au cours d’une fin de match qui les a vu (enfin) reprendre l’ascendant.

Sebastien Tillous-Borde (Toulon) lors de la rencontre entre le RCT et les Scarlets / Champions Cup

Sebastien Tillous-Borde (Toulon) lors de la rencontre entre le RCT et les Scarlets / Champions CupGetty Images

http://www.rugbyrama.fr/rugby/champions-cup/2017-2018/toulon-s-impose-sur-le-fil-face-aux-scarlets-21-20_sto6368083/story.shtml

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password