Griezmann reprend confiance avec les Bleus

S’il traverse une mauvaise passe avec l’Atlético de Madrid (seulement 3 buts en 13 matchs), Antoine Griezmann peut compter sur l’équipe de France pour se refaire une santé. L’attaquant a marqué son 19e but avec les Bleus, et celui-là restera parmi ses plus beaux. Sur une ouverture de Tolisso dans l’axe, le meilleur joueur de l’Euro 2016 s’est jeté pour une volée victorieuse du gauche sans contrôle, alors que le ballon venait de derrière.

Impliqué dans les bons mouvements face aux Gallois, Griezmann a livré un bon dernier match international. Il termine l’année civile avec 5 réalisations en Bleu. C’est moins qu’en 2016 (8), la meilleure année de sa carrière avec l’Euro en apothéose, mais c’est autant qu’en 2014.

Mandanda répond présent

Pour son premier match avec l’équipe de France depuis septembre 2016, Steve Mandanda n’a pas fait face à une ligne offensive très dangereuse. Mais le Marseillais a rempli sa mission à la perfection sur les deux seules attaques galloises. Efficace au sol sur un tir de Chris Gunter (36e), Mandanda a eu un réflexe admirable du pied sur une frappe déviée d’Aaron Ramsey suivie d’un centre-tir de Chris Gunter (66e).

A revivre >> Le live de France-Galles

Mbappé partout

Après une petite période creuse au PSG, Kylian Mbappé s’est réveillé à Angers avant la trêve, et il a confirmé ce vendredi. Certes, le Parisien n’a pas marqué. Mais il a été dans tous les bons coups. Sa vitesse a fait mal aux Gallois. Aligné côté droit, Mbappé a allumé une première mèche avec un tir détourné sur la barre (9e). Puis, il a donné le but du break à Olivier Giroud (71e). Trouvés par le jeune attaquant, Samuel Umtiti et Benjamin Pavard ont frappé les montants. Kylian Mbappé a eu droit à une ovation au moment de quitter le terrain (Florian Thauvin l’a remplacé à la 84e).

Tolisso marque encore des points

Il n’a joué que 45 minutes avant de céder sa place à Steven Nzonzi, mais c’était suffisant pour séduire une nouvelle fois. Corentin Tolisso a été le moteur de l’entrejeu français dans le premier acte. Omniprésent à la récupération comme dans la construction, le Bavarois a distillé un centre parfaitement dosé sur l’ouverture du score. Didier Deschamps a décidément des problèmes de riche avec son réservoir de milieux de terrain axiaux (Pogba, Kanté, Matuidi, Rabiot, Nzonzi…).

Pavard, c’est prometteur

Comme Steven Nzonzi, Benjamin Pavard a eu droit à sa première cape en entrant à la pause. Et le joueur de Stuttgart s’est montré à son avantage. Face à un adversaire quasi inoffensif, l’ancien Lillois a pu se lancer dans son couloir droit pour participer au jeu offensif. L’impression laissée est très positive. Pavard a même touché le poteau (80e). On demande à le revoir, car le latéral pourrait briguer une place dans le groupe à un poste où rien n’est figé.

A voir aussi >> VIDEO. France-Galles: la volée parfaite de Griezmann pour l’ouverture du score

A lire aussi >> Que peut-on retenir du passage d’Evra à l’OM ? C’était pire que Lizarazu…

http://rmcsport.bfmtv.com/football/france-pays-de-galles-tranquilles-les-bleus-1300534.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password