Mandanda: 7

Soirée presque tranquille pour Steve Mandanda, appliqué sur les rares ballons à négocier. Une bonne prise de balle au sol sur une frappe écrasée (36e) et surtout un double arrêt salvateur sur le plus gros temps fort gallois au cœur de la seconde période (66e).

Jallet: 5 (remplacé par Pavard, 46e: 6)

Titularisé en l’absence de Djibril Sidibé, Christophe Jallet a livré une copie propre. Le Niçois a bien tenu son couloir défensivement et a su se montrer disponible aux avant-postes quand le jeu le réclamait. Malheureusement, trop d’imprécisions dans les centres. Pour sa première sélection, Benjamin Pavard n’a pas semblé tétanisé par le poids du maillot. Au contraire, sa justesse et ses initiatives offensives lui ont fait marquer des points. Il aurait même pu marquer, mais sa frappe croisée s’est heurtée au poteau gallois (80e).

A lire aussi >> Revivez la victoire des Bleus contre le pays de Galles

Koscielny: 5

Difficile de juger la charnière centrale des Bleus sur cette rencontre, tant le pays de Galles s’est montré prudent et défensif. Mais Laurent Koscielny, bien que peu sollicité, aurait pu coûter un penalty en se jetant trop facilement dans la surface sur un centre venu de la gauche (36e). Le petit pêché mignon du défenseur d’Arsenal, cette fois sans conséquence.

Umtiti: 6

Samuel Umtiti n’a pas eu besoin de forcer pour contenir le seul Vokes en pointe. Une relance un peu approximative en début de match, bien couverte par Koscielny. On a déjà connu le Barcelonais plus tranchant à la relance, mais le bloc bas gallois et la grande liberté des milieux de terrain français n’ont pas permis au gaucher de trop s’exprimer dans ce domaine, même s’il a touché la barre de Hennessey (76e) d’une frappe puissante après un corner.

A lire aussi >> VIDEO. France-Galles: la volée parfaite de Griezmann pour l’ouverture du score

Kurzawa: 5

Pointé du doigt ces dernières semaines en club comme en sélection, Layvin Kurzawa a joué la carte de la simplicité. Le Parisien n’a surtout pas voulu surjouer dans son couloir. Attentif dans le placement, il a laissé ses milieux offensifs se régaler. Même si la qualité de son pied gauche devrait normalement lui permettre d’amener plus de bons ballons dans la surface.

Mbappé: 7 (remplacé par Thauvin, 84e)

En jambes, Kylian Mbappé a fait tourner la tête des défenseurs gallois sur chaque prise de balle, notamment en première période. Des permutations incessantes et judicieuses avec Coman et Griezmann, et une belle relation technique entre tous les attaquants des Bleus. L’ancien Monégasque n’a pas été récompensé en touchant la barre après un bon décalage de Giroud (10e).

Tolisso: 7 (remplacé par Nzonzi, 46e: 5)

Sorti à la pause pour permettre à Steven Nzonzi de fêter sa première sélection, Corentin Tolisso a livré une première période de grande qualité. Fort dans l’impact, juste techniquement pour trouver les bons décalages, le milieu du Bayern est l’auteur de la passe décisive sur le but de Griezmann. Presque dommage de l’avoir vu sortir après seulement 45 minutes de jeu. Nzonzi de son côté a réalisé une entrée prudente, histoire de prendre ses repères au niveau international sans faire d’erreurs.

A lire aussi >> Real Madrid: Gareth Bale encore blessé

Matuidi: 6

Capitaine du soir, Blaise Matuidi a tenu le milieu de terrain dans son registre habituel, tout en générosité. Une frappe mal négociée sur un service en retrait de Mbappé (6e), mais quelques incursions intéressantes pour soutenir l’attaque des Bleus. Surtout, une science du placement pour tenir l’équilibre du bloc équipe.

Coman: 4,5 (remplacé par Martial, 73e)

Du feu dans les jambes, clairement. Mais quel gâchis dans le dernier geste ! La grande marge de progression de Kingsley Coman chez les Bleus se trouve ici. Ses nombreux débordements ne débouchent presque jamais sur une situation dangereuse. Frustrant.

Giroud: 6,5 (remplacé par Lacazette, 73e)

Le petit but habituel pour celui qui garde la confiance de Didier Deschamps malgré un statut de joker à Arsenal. Olivier Giroud s’est mis au service du collectif par ses déviations en première période, avant de trouver le chemin des filets avec de la réussite sur sa seule occasion avant son remplacement (72e). Clinique.

A lire aussi >> VIDEO. Brésil: Neymar en larmes quand Tite le défend

Griezmann: 7,5 (remplacé par Fekir, 62e)

S’il peine à flamber sous le maillot de l’Atlético depuis le début de saison, Antoine Griezmann s’est libéré face au pays de Galles. Dans tous les bons coups, le gaucher a énormément décroché pour organiser le jeu des Bleus. Très peu de déchet, une activité incessante et surtout l’ouverture du score d’une belle inspiration sur un geste acrobatique, même si le gardien adverse n’est pas exempt de tout reproche (18e). Bref, un match plein pour le meilleur buteur de l’Euro 2016.

http://rmcsport.bfmtv.com/football/france-pays-de-galles-griezmann-omnipresent-mbappe-deroutant-les-notes-des-bleus-1300530.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password