L’éternel refrain de la défaite encourageante, Guy Novès n’a pas voulu en entendre parler ce samedi après le nouveau revers concédé devant la Nouvelle-Zélande (18-38) au Stade de France. Le sélectionneur du XV de France a certes apprécié la réaction de ses hommes en seconde période. Mais a surtout détesté l’attitude de son équipe en première.

A lire aussi >> France – Nouvelle-Zélande: Dupont énorme, Picamoles sans impact… les tops et flops

« C’est vrai qu’elle ne correspond pas du tout au niveau d’une équipe internationale, même si le respect immense que nous avons pour les Néo-Zélandais nous oblige à voir les énormes qualités qui sont les leurs. On n’a pas été des adversaires valeureux durant cette première mi-temps », a pesté Novès en conférence de presse, trois jours avant une revanche prévue Lyon, avec des équipes remaniées.

A lire aussi >> France – Nouvelle-Zélande: « Une première mi-temps catastrophique », déplore Gourdon

« On ne pouvait pas avoir un tel comportement »

« On n’est pas rassurés. J’espère que mes joueurs ont pris conscience qu’on ne pouvait pas avoir un comportement tel que nous avons eu en première mi-temps pour jouer ce genre de match. Ils se sont peut-être rendus compte qu’en élevant un petit peu le niveau de l’agressivité et en respectant un petit peu plus le maillot et l’adversaire, on pouvait effectivement rivaliser durant la seconde. » Un message clair envoyé par l’ancien manager du Stade Toulousain, qui a tout de même tenu à féliciter les deux petits nouveaux alignés en charnière: Dupont et Belleau.

A lire aussi >>  France – Nouvelle-Zélande: les Bleus évitent la déroute, pas la leçon

« On a vu les qualités individuelles de Dupont »

« Compte tenu du contexte du match, ils ont globalement répondu à ce qu’on pensait d’eux. On a vu les qualités individuelles d’Antoine (Dupont) qui était capable de faire de grosses différences avec peu de choses. On a vu que c’était un garçon qui progresse. Pour Belleau, pour un premier match de ce niveau, je pense que c’est intéressant de le voir capable de faire certaines actions pour conduire un match qui n’était pas si simple pour lui ». Des attentes à confirmer face à l’Afrique du Sud le 18 novembre prochain.

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/france-nouvelle-zelande-on-n-est-pas-rassure-deplore-noves-1301190.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password