L’histoire du rugby français est marqué par les exploits face à la Nouvelle-Zélande. Mais aussi par des défaites, parfois très lourdes, durant lesquelles les ailiers All Blacks avaient brillé. Jonah Lomu a été l’un des premiers cauchemars des ailiers tricolores. Lors de la victoire historique des Bleus en demi-finale du Mondial 1999, la superstar du rugby mondial avait réussi à aplatir dans l’en-but malgré le fait qu’un quart du XV de France était sur son dos.

Comparé au regretté Lomu, Julian Savea avait brillamment pris le relais, en inscrivant un triplé en quart de finale du dernier Mondial face au XV de France, dont un essai « lomuesque », lors duquel il avait fait voler Noa Nakaitaci et Scott Spedding comme des poupées de chiffon. Dommage pour les Bleus, il y en aura deux qui sont relativement de la même trempe ce samedi soir sur la pelouse du Stade de France. On vous les présente.

A lire aussi >> France-All Blacks: Dupont, Belleau, Doumayrou… ces Bleus que vous allez peut-être découvrir

Rieko Ioane

En Nouvelle-Zélande, les ailiers supersoniques poussent comme les fougères. Rieko Ioane est le dernier de la lignée. A 20 ans, il est la nouvelle météorite des All Blacks. Issu du rugby à 7, discipline dans laquelle il a été sacré champion olympique en 2016, il a vite basculé vers le XV. Pas un colosse (1,89m, 103kg), Ioane compte plutôt sur des appuis de feu pour percer les défenses. Ça fonctionne, puisqu’il totalise neuf essais en dix sélections. Teddy Thomas, qui l’aura en face de lui ce samedi soir, est prévenu.

Waisake Naholo

Il a six ans de plus que Ioane, mais seulement cinq sélections supplémentaires. Waisake Naholo a vite fait parler de lui mais sa carrière a été ralentie par deux graves blessures, dont l’une a failli lui faire manquer le Mondial 2015. Mais grâce une « herbe miracle » fidjienne que son oncle sorcier lui avait administrée, il avait réussi à faire partie de l’équipe sacrée championne du monde. Briseur de lignes grâce à sa puissance (1,86m, 105kg), celui qui avait failli rejoindre Clermont en 2015 sera l’un des nombreux dangers à surveiller pour les Bleus.

A lire aussi >> VIDEO. La France était bien différente la dernière fois que les Bleus ont battu les All Blacks à domicile

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/france-all-blacks-naholo-et-ioane-les-nouveaux-cauchemars-des-bleus-1300931.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password