Guy Novès est bien passé à l’offensive. L’ancien sélectionneur du XV de France a été remercié pour faute grave le 27 décembre dernier par les dirigeants de la Fédération Française et remplacé par Jacques Brunel. Comme il l’avait indiqué dans les colonnes du Midi Olympique la semaine passée, Novès a décidé de saisir les prudhommes. Les deux parties, accompagnées de leurs avocats, devraient être convoquées par le conseil de prud’hommes de Toulouse début avril pour une audience de conciliation. Un accord peut-il alors être trouvé ? C’est tout l’objet de cette réunion. Mais il est fortement permis d’en douter pour le moment.

On évoque la somme de 2,5M€

Touché moralement mais combatif, l’ancien manager du Stade Toulousain entend se battre et contester la légalité de la procédure de licenciement (sans entretien préalable). Il espère aussi bien sûr obtenir réparation. En tant que sélectionneur, Guy Novès percevait un salaire brut mensuel d’environ 35 000 euros. Soit 800 000 euros brut d’ici la fin de contrat prévu au terme de la Coupe du monde 2019. Mais selon nos informations, il réclamerait bien plus au titre du préjudice moral : entre deux et trois millions d’euros à la Fédération Française de Rugby. La somme de 2,5 millions est évoquée.

« Je m’étais engagé à travailler pour quatre années, disait Guy Novès dans le Midi Olympique vendredi dernier. Cet arrêt brutal, à ce moment de vie, pour quelque chose que je considère ne pas avoir commis, doit être réglé matériellement. Le contraire serait inconcevable. Mais si ces choses sont réglées, les dégâts ne seront pas entièrement réparés pour autant. Du côté de l’honneur, j’aimerais qu’il y ait aussi une réparation. Les propos à venir, venant des personnes qui m’ont mis dans cette difficulté, seront importants. Leur capacité à basculer dans une nouvelle ère tout en me respectant, sera primordiale. »

Voilà quelques semaines, son avocat, le Toulousain Laurent Nougarolis, qui n’a pas répondu à nos nombreuses sollicitations, s’était dit « ouvert sur le principe d’une recherche de conciliation qui est le préalable à tout procès. »

A lire aussi>> XV de France: ce qu’il faut retenir de la première liste de Brunel

VIDEO – Charvet : « Le retour de Parra est un choix fort »

http://rmcsport.bfmtv.com/rugby/ffr-guy-noves-reclamerait-entre-2-et-3-millions-d-euros-1353127.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password