C’est un moment crucial de la saison du PSG qui s’achève. Une étape que le PSG ne courait non pas au Roazhon Park, au Parc des Princes ou à Bernabeu mais sur le marché des transferts.

Après ses faramineuses dépenses l’été dernier, le club de la capitale doit convaincre l’UEFA qu’il est bien dans les clous du fair-play financier pour s’éviter toute sanction et pouvoir participer à la prochaine édition de la Ligue des champions.

RMC Sport annonçait début novembre que le Paris Saint-Germain avait besoin d’augmenter ses ressources de 80 millions d’euros. Deux semaines plus tard, l’élimination de l’AS Monaco en Ligue des champions assurait entre 8 et 10 millions de plus de droits TV lors de la suite de la compétition. Et réduisait donc l’objectif du même montant.

Encore 45 millions d’euros à récupérer

A côté des droits TV, de l’augmentation des revenus de billetterie ou encore de l’augmentation des contrats de sponsoring, le principal levier est la vente de joueurs.

Ce mercato n’a donc naturellement pas ressemblé au précédent. Au menu: l’arrivée de Lassana Diarra, libre de tout contrat, et le départ de Lucas à Tottenham, contre 28 millions d’euros.

Alors que les départs d’Angel Di Maria et de Javier Pastore avaient été un temps envisagés ces derniers mois, l’ardoise n’a donc qu’assez légèrement baissé pour avoisiner les 40-45 millions d’euros.

Le leader du championnat de France, qui a jusqu’au 30 juin pour atteindre son objectif, pourrait attaquer le mercato estival bille en tête.

http://rmcsport.bfmtv.com/football/fair-play-financier-combien-le-psg-doit-encore-trouver-apres-la-vente-de-lucas-1363144.html

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password